Le dispositif "Alerte enlèvement" arrive sur Facebook

le lundi 03 octobre 2011
Le ministre de la Justice vient d'expliquer que la plateforme de signalement de disparitions est désormais diffusée via le réseau social Facebook. Une page dédiée a donc été mise en place afin que les internautes puissent relayer les informations.

00fa000004628200-photo-facebook-alerte-enl-vement.jpg
Michel Mercier, ministre de la Justice, vient d'annoncer la mise en place d'une page spéciale destinée au dispositif « Alerte enlèvement ». Un accord a donc été passé entre le réseau social et le ministère afin de pouvoir relayer non seulement les alertes en cas de rapt mais également les éventuels témoignages.

Interrogé par 20Minutes.fr, le ministre de la Justice précise que : « ce sera la première fois que les particuliers pourront relayer l'alerte. Dans le cas aussi sensible qu'un enlèvement d'enfant, où sa survie est en jeu, je ne doute pas qu'ils saisiront l'occasion d'être acteurs de ce dispositif. [..] Avec ce partenariat, notre seul objectif est d'accroître toujours plus les chances de retrouver un enfant enlevé ».

Chaque internaute peut donc s'abonner à la page Facebook dédiée et ainsi contribuer à une éventuelle recherche. De même, l'administrateur d'une page peut également faire participer sa communauté en l'associant aux travaux de recherche.

Le Canada utilise depuis janvier dernier Facebook pour relayer les « Amber Alert » mais la France est le premier pays d'Europe à s'associer avec le réseau social afin de mettre en place une telle synergie. L' « Alerte enlèvement » est déjà diffusée en radio, en télévision et dans certains lieux publics ainsi que sur iPhone depuis janvier 2010. Une application est disponible sur l'App Store.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top