Facebook met un milliard de dollars sur la table pour attirer des créateurs de contenus

16 juillet 2021 à 12h20
2

Attirer toujours plus de créateurs de contenus : voilà l'un des objectifs majeurs des géants des réseaux sociaux. Et Facebook n'y fait pas exception. La firme de Mark Zuckerberg prévoit d'y consacrer 1 milliard de dollars d'ici la fin 2022.

Cela sera-t-il suffisant pour attirer davantage de créateurs de contenus sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram ? Alors que plusieurs bonus offrant des rémunérations sont déjà en place, il s'agit notamment de lutter contre la concurrence toujours plus acharnée dans ce secteur.

Rémunérer pour mieux buzzer

Facebook n'en est pas à son premier coup d'essai quant à la rémunération des créateurs de contenus, mais la firme y consacre un budget toujours plus important. En ce mois de juillet 2021, Mark Zuckerberg a ainsi annoncé qu'il y consacrerait la somme de 1 milliard de dollars d'ici la fin de l'année 2022. Il faut dire que face à la concurrence de plateformes telle que TikTok et à la volonté de Facebook de trouver un second souffle pour mieux rajeunir ses audiences, la firme se donne les moyens de réussir.

Véritables poules aux œufs d'or par le caractère potentiellement viral de leurs productions et la fidélisation de leur communauté, les créateurs de contenus pourraient donc être plus nombreux à obtenir une rémunération sur Facebook et Instagram. Des bonus financiers seront octroyés à celles et ceux qui « utilisent nos outils de création et de monétisation », tandis qu'une aide financière pour aider certains créateurs de contenus à se lancer pourra également être proposée, explique la firme.

Plutôt vague pour l'instant, cette annonce concernant la rémunération des créateurs pourrait bien ne pas plaire à certains d'entre eux. Plus que libres de créer avant tout ce qu'ils aiment, ils seront surtout incités à produire ce qui fait le plus d'audience, selon Facebook : « Les bonus aideront également les créateurs à comprendre quel contenu fonctionne le mieux pour eux. »

Plusieurs bonus sont déjà disponibles

La monétisation des contenus via l'ajout de publicité ou encore l'organisation d'événements payants font partie de potentiels moyens pour les créateurs de contenus de gagner leur vie par leurs productions en ligne. À l'image de Twitter qui développe sa fonctionnalité « Super Follow » pour que les créateurs de contenus se rémunèrent directement chez l'Oiseau bleu plutôt que sur des plateformes tierces, Facebook et Instagram cherchent à innover dans ce domaine tout en proposant déjà plusieurs bonus.

Ceux-ci, saisonniers, bénéficieront d'un outil spécifique lancé cet été sur Instagram et cet automne sur Facebook. Ce dernier offre déjà des bonus durant 4 mois aux créateurs de contenus utilisant les publicités in-Stream, de même que pour les créateurs de jeux et de vidéos, durant 3 mois, atteignant certains seuils aux challenges Stars.

Du côté d'Instagram, certains créateurs de contenus aux États-Unis peuvent bénéficier de bonus pour l'ajout de pubs dans leurs vidéos IGTV ainsi que pour l'obtenir à partir de certains badges lors de lives organisés avec d'autres comptes (disponible dans 11 pays). Enfin, l'été sera l'occasion de lancer aux États-Unis un autre bonus pour les créateurs de Reels. Suffisant pour être attrayant ?

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Marre de rayer l'objectif photo de votre smartphone ? Samsung va utiliser le Gorilla Glass DX pour le protéger
Google dévoile accidentellement de nouvelles fonctionnalités de son application photo
OnePlus Nord 2 officiel : le retour musclé du
L'OPPO Watch 2, sous ColorOS, sera annoncée le 27 juillet
Les batteries MagSafe d'Apple peuvent être utilisées pour charger les AirPods
Samsung Galaxy Z Fold 3 et Z Flip 3 : c'est confirmé, la conférence aura lieu le 11 août prochain
Un smartphone Google avec zoom optique x5 ? C'est vers le Pixel 6 XL qu'il faudrait se tourner selon cette dernière rumeur
Samsung Galaxy Z Flip 3 : des specs fuitent sur Geekbench
Samsung Exynos 2200 : une bombe graphique propulsée à l'AMD RDNA2 6 cœurs
Xiaomi remplace Apple au deuxième rang des constructeurs de smartphones
Haut de page