Yahoo publie des résultats censés rassurer son acheteur

19 octobre 2016 à 15h31
0
Le groupe publie des résultats en demi-teinte. Yahoo entend rassurer Verizon, le groupe toujours en lice pour procéder à son acquisition.

Pour le compte de son troisième trimestre, Yahoo publie des résultats en baisse. Son chiffre d'affaires recule de 15% par rapport à l'année dernière. Cet élément se situe désormais à 1,047 milliard de dollars. A noter que la publicité demeure le revenu majeur du groupe puisqu'il totalise 85% des résultats.

En matière de publicité, le segment display demeure prédominant et représente 413 millions de dollars (en croissance de 1%). Quant au search, il demeure en recul de 20%, cet élément totalise sur la période un volume de 319 millions de dollars. En ce qui concerne le mobile, l'activité reste en nette progression et représente un chiffre d'affaires de 396 millions de dollars contre 271 millions l'an dernier.

Ces résultats sont censés rassurer Verizon, le prochain acquéreur de Yahoo. Le groupe américain est censé mettre la main sur la firme dirigée par Marissa Mayer. Aux dernières informations, l'éditeur serait prêt à débourser entre 3,5 et 5 milliards de dollars dans cette opération majeure.

035C000008134372-photo-yahoo-hq-ban.jpg



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top