Au revoir le "crowdsourcing", bonjour la "production participative" !

01 juin 2018 à 15h36
0
La Commission générale de terminologie et de néologie a encore frappé en s'attaquant à un nouveau terme étranger à adapter en langue française. C'est donc le « crowdsourcing » qui était, cette fois-ci, au coeur de l'exercice.

Ne dites plus « crowdsourcing », mais « production participative » : la Commission générale de terminologie et de néologie a rendu son avis sur la question, et ce dernier a été publié dans le Journal officiel daté du 5 août.

01F4000007542305-photo-crowdsourcing-jo.jpg

Pour rappel le « crowdsourcing » désigne la démarche visant à faire produire et étoffer du contenu par la communauté : sur Internet, Wikipédia s'avère être un bon exemple de « production participative », puisque l'encyclopédie en ligne est entre les mains de ses contributeurs.

Le terme choisi s'avère assez adapté mais, une fois encore, on peut douter de son usage au quotidien, dans la mesure où le mot « crowdsourcing » est installé depuis longtemps dans le vocabulaire des internautes. La Commission s'est maintes fois distinguée ces dernières années pour valoriser la langue française dans le dédale des expressions du Web : en septembre 2013, « Community Manager » est ainsi devenu « Animateur de communauté en ligne ». Plus tôt dans l'année, le terme « hashtag » a été mis de côté au profit du « mot-dièse », ce qui n'a pas pas manqué de faire réagir les adeptes des réseaux sociaux. Ca n'a pas non plus empêché le Petit Robert de la langue française de faire entrer dans ses pages le mot anglais au détriment de son équivalent français cette année.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Lenny et Bloom : nouveaux smartphones premier prix chez Wiko
SynoLocker : Synology publie des recommandations pour les utilisateurs de ses NAS (màj)
Enfin restructuré, BlackBerry n'a
Le lanceur d'applications Google Now disponible pour tous les terminaux Android
Bomb Gaza : Google et Facebook suppriment des jeux polémiques
Sans offre de rachat, Bouygues Telecom poursuit sa route seul
Google voudrait séparer son service photo de Google+ pour mieux concurrencer Instagram
Perturbations matinales sur le réseau mobile Orange
Freebox Player : petites corrections avec le firmware 1.2.16
Infos US de la nuit : les portables reprennent du terrain sur les tablettes, Square rachète Caviar
Haut de page