Ne dites plus hashtag mais "mot-dièse"

23 janvier 2013 à 12h15
0
La commission générale de terminologie et de néologie vient d'accoucher d'un nouveau terme devant être utilisé pour définir un hashtag. Désormais, il conviendra d'appeler un thème commun usité sur les réseaux sociaux par un « mot-dièse ».

00DC000005502003-photo-twitter-buzz.jpg
Une nouvelle dénomination pour le terme hashtag vient d'être publiée au Journal Officiel. Il convient désormais de qualifier un caractère typographique rassemblant plusieurs posts autour d'une même discussion de « mot-dièse ». Le J.O qualifie ainsi cet ensemble de « suite signifiante de caractères sans espace commençant par le signe # (dièse), qui signale un sujet d'intérêt et est insérée dans un message par son rédacteur afin d'en faciliter le repérage ».

Twitter n'est pas nommément mentionné mais la commission générale de terminologie et de néologie précise que « l'usage du mot-dièse est particulièrement répandu dans les réseaux sociaux fonctionnant par minimessages ». A toutes fins utiles, sachez que le pluriel de ce nouveau terme est « mots-dièse ».

Les puristes noteront enfin que l'utilisation du dièse est ici impropre puisque le caractère utilisé sur les réseaux sociaux s'avère être un croisillon. Une particularité que feu maître Capello aurait surement relevé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top