Une IA détecte quand vous envoyez des textos au volant

Emilia CAPITAINE
12 septembre 2017 à 16h29
0
Des ingénieurs canadiens ont mis au point un dispositif composé de caméras et d'une intelligence artificielle, pour repérer et alerter les conducteurs distraits ayant des comportements dangereux sur la route.

Ce système pourrait équiper la prochaine génération de voitures autonomes.

Une IA détecte les conducteurs distraits



Envoyer des SMS au volant est très dangereux, et malgré les différentes lois et campagnes de prévention, de nombreux conducteurs continuent de le faire. Des chercheurs en ingénierie de l'université de Waterloo (Canada) pensent avoir trouvé une solution pour lutter contre cette pratique à risques : ils ont développé un système qui utilise une combinaison de caméras et d'intelligence artificielle pour déterminer si les conducteurs envoient des textos lorsqu'ils sont au volant, ou effectuent toute autre activité susceptible de les distraire.

« Un prototype complet, logiciels et hardware, a été conçu, mis en œuvre et testé, en se basant sur les derniers outils du deep learning de l'IA et la vision par ordinateur » a expliqué Fakhri Karray, un professeur d'ingénierie informatique et électrique à l'université de Waterloo. Selon lui, ce système permettra d'alerter en temps réel les conducteurs du danger imminent de leurs actions lorsqu'ils envoient des textos, boivent, tentent d'attraper un objet sur le siège arrière, font un appel téléphonique, allument la radio ou tout autre dispositif du tableau de bord.

01F4000008712130-photo-logo-turbo-1280-sms-volant.jpg


L'IA peut prendre le contrôle du véhicule en cas de danger



Les caméras intelligentes détectent les mouvements de la main qui dérogent à un comportement de conduite normal (c'est-à-dire avec les deux mains sur le volant) et les classifient en fonction de leurs dangers potentiels. En plus de cela, la durée de certaines actions et les informations sur les véhicules environnants sont prises en compte, ce qui signifie qu'envoyer un texto sur une autoroute très passante serait considéré comme bien plus risqué que, par exemple, actionner l'air conditionné sur une route calme de campagne. Le système peut ensuite être utilisé pour déclencher des mesures protectives, qui peuvent aller du signalement au conducteur des dangers de son comportement à, dans une voiture ayant un dispositif de conduite autonome, la prise de contrôle temporaire du véhicule.

« Cela pourrait contribuer à la conception de la prochaine génération de systèmes qui seront mis en œuvre dans les véhicules autonomes de niveau trois ou quatre  » estime Fakhri Karray. Outre les applications dans la conduite autonome, cette intelligence artificielle pourrait grandement améliorer la sécurité sur les routes, dans la mesure où les conducteurs distraits sont responsables de 75 % des accidents de la route dans le monde.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top