Le suivi des mains de l'Oculus Quest s'améliore encore avec une mise à jour

05 février 2020 à 11h30
3
Oculus Quest hand tracking

Intronisé en décembre dernier, le suivi des mains sur le casque de réalité virtuelle autonome Oculus Quest bénéficie d'une nouvelle mise à jour plus que bienvenue.

En décembre dernier, le groupe Oculus se la jouait Noël avant l'heure en déployant une nouvelle mise à jour sur son casque de réalité virtuelle autonome Oculus Quest, lequel prenait alors en charge le hand tracking, ou le suivi des mains. Cette fonctionnalité permet ainsi à l'utilisateur d'interagir avec ses mains dans un environnement immersif sans l'aide de contrôleurs physiques.

Un suivi des mains automatique

Problème : pour en profiter, ladite fonctionnalité devait être activée depuis un menu spécifique niché dans la section paramètres, ce qui est loin de fluidifier l'expérience de jeu. Un mois et demi plus tard, la filiale de Facebook a corrigé ce petit défaut au travers de sa dernière mise à jour v13.



Comme nous l'apprend le site spécialisé UploadVR, le suivi des mains s'enclenche désormais automatiquement lorsque les contrôleurs sont posés à terre ou sur un tout autre support. Plus besoin d'activer le tout via un menu. Une fois les contrôleurs repris en mains, le hand tracking devient là aussi inactif de manière totalement automatique.

Toujours plus d'immersion

Cette amélioration optimise ainsi l'expérience utilisateur sur un casque qui plus est autonome, où l'absence de fils reliés à un ordinateur offre déjà des perspectives intéressantes.


Aux applications tierces de prendre désormais en charge cette nouvelle fonctionnalité pour en faire profiter un maximum de gamers.

Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
leochok
Plus qu’a fabriquer des holsters de manettes et on s’y croirait ! Ahah<br /> On pose le touch a notre ceinture, les mains s’activent. On dégaine, pif le flingue apparaît !
oximini
Pour le moment, la fonctionnalité est en beta.<br /> Et effectivement on comprend pourquoi: même si c’est amusant au premier abord, c’est très vite frustrant car: 1 - le tracking est assez mauvais, ça répond assez mal pour le moment je trouve. 2 - il y a des gestes non naturels comme par exemple pincer les doigts pour « valider » une sélection. Or avec le point 1, autant dire que cela fonctionne (quand ça fonctionne) au moins au bout d’une bonne dizaine de tentatives. De plus, toujours en rapport avec le point 1, entre deux tentatives de pincement, vos mains ont été déplacées d’un petit saut, et les doigts ne pointent plus sur la sélection initiale, ça devient vite agaçant ! et enfin 3 - aucune application à part le bureau n’exploite cette nouvelle fonctionnalité. Cela dit c’est peut-être à cause des points 1 et 2
robert_b
Effectivement le hand tracking c’est pour l’instant franchement pas attirant.<br /> Par contre la MAJ a corrigé le problème de déconnexion intempestive du Wifi et ça c’est un grand plus.<br /> Lorsque j’aurais réussi à mettre à jour l’app oculus du PC je pourrais peut-être vérifier qu’il y a des amélioration sur la stabilité de connexion de l’Oculus Link… mais pour ça il faut que ça veuille bien lancer la MAJ …. J’espère juste ne plus galérer 1/4 d’heure à réussir à lancer la connexion…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Baromètre ANFR : Free Mobile franchit un palier en 4G mais délaisse toujours la 5G
Snapdragon 865 : Qualcomm dévoile une première vidéo en 8K
Sélection des 6 bons plans coups de coeur Clubic pendant les soldes d'hiver 2020
SpaceX demande une autorisation de vol pour tester sa nouvelle génération de Starship
Castlevania reviendra pour une troisième saison début mars sur Netflix
Baromètre ANFR : Free Mobile franchit un palier en 4G mais délaisse toujours la 5G
Une filiale d'Alphabet, Jigsaw, dévoile un outil aidant à détecter les images truquées
Bouygues Construction ferme ses systèmes informatiques suite à une attaque de ransomware
Google lance la version Enterprise Edition 2 de ses lunettes AR en magasin
Voitures électriques : le cap des 10 000 immatriculations franchi en janvier 2020
Haut de page