VR : 75 % du temps, on regarde devant soi

19 juin 2017 à 19h23
0
Sommes-nous réellement prêts pour la réalité virtuelle ? Si la plupart des personnes qui vont voir des films ou des vidéos en VR s'en enthousiasment, Google révèle aujourd'hui que 75 % du temps, les spectateurs n'en profitent pas, préférant regarder devant eux.

Le public ne serait pas prêt pour des films en réalité virtuelle



Les vidéos 360 degrés et les films en réalité virtuelle ont bouleversé les codes du cinéma traditionnel. Dans un film traditionnel, c'est le réalisateur qui guide votre regard, en pointant la caméra sur telle ou telle partie de l'espace. Dans un film VR, c'est vous qui choisissez où regarder. Des ingénieurs de YouTube ont cependant révélé que 75 % du temps, les spectateurs ne tournent pas la tête mais regardent devant eux. Les possibilités offertes par la réalité virtuelle restent donc sous-utilisées et c'est bien dommage, car l'action, elle, se passe aussi à gauche, à droite et derrière.

Dès aujourd'hui, les vidéastes dont les créations auront rassemblé plus de 1 000 vues auront droit à des statistiques pas comme les autres. YouTube leur permettra de visualiser des « cartes thermiques » montrant les zones qui concentrent le regard du spectateur. Plus la couleur tend vers le rouge, plus de temps y passe le regard ; plus la couleur tend vers le vert, moins de temps le spectateur s'y attarde. Ces statistiques peuvent s'avérer inestimables pour les réalisateurs de films 360 degrés et VR.

01F4000008427154-photo-samsung-galaxy-s7-gear-vr.jpg


Réalité virtuelle : des éléments visuels et le son comme repères ?



Pour inciter les spectateurs à regarder autour d'eux, les ingénieurs de YouTube recommandent de faire en sorte que l'action se passe tout autour du spectateur en même temps. De cette façon, dès le début du film, il sera amené à se rendre compte qu'il n'est plus devant une oeuvre cinématographique traditionnelle et qu'il ne doit donc pas négliger d'observer ses alentours. Mais cette action ne doit pas non plus commencer dès le tout début : toujours selon Google, les personnes regardant des vidéos via ses lunettes Cardboard ont besoin de quelques secondes au début pour se rendre compte de leur nouveau environnement virtuel.

À des moments clés de l'action, il pourrait aussi être question de placer des éléments visuels demandant au spectateur de regarder dans telle ou telle direction. Enfin, à condition que la vidéo ait été enregistrée avec plusieurs micros et que l'équipement de visionnage soit capable de rendre cette ambiance sonore de façon réaliste, le son pourrait lui aussi être utilisé pour guider l'attention.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top