TikTok attire les adolescents... et les prédateurs sexuels

Bastien Contreras Contributeur
28 novembre 2018 à 13h20
0
Tik Tok

La célèbre application musicale n'en finit plus d'affoler les compteurs et les adolescents sont de plus en plus nombreux sur le réseau social. Nombreux certes, mais aussi de plus en plus jeunes. Ce qui finit par attirer une autre population, bien moins innocente.

Le principe de TikTok est simple, mais, semble-t-il, des plus efficaces. Les utilisateurs s'en servent pour se filmer en train de chanter en playback et de danser sur leurs titres favoris, dans le but de partager le résultat sur le réseau social. C'était le même fonctionnement employé par l'application Musical.ly, qui a depuis été rachetée par... TikTok.

L'application star des collégiens

Le succès de l'application est incontestable. Elle recense plus de 500 millions d'utilisateurs dans le monde, dont 2,5 millions en France. Cette année, l'application est même devenue la plus téléchargée de l'App Store d'Apple, confirmant son attraction auprès des adolescents.

Seulement, en réalité, les utilisateurs ne sont pas tous dans cette tranche d'âge. Même si la limite d'âge pour pouvoir s'inscrire est de 13 ans, une grande partie d'entre eux sont plus jeunes. D'après des chiffres de l'association Génération numérique, TikTok est avant tout un phénomène dans les collèges : plus de la moitié des jeunes filles de 11 à 14 ans y posséderaient un compte.

Des propositions indécentes faites à des préadolescentes

Et comme d'autres réseaux sociaux, l'application n'est pas à l'abri des populations malveillantes. Ainsi, plusieurs observateurs ont noté la présence récurrente de prédateurs sexuels sur la plateforme, dans plusieurs pays, dont la France. C'est par exemple le cas du youtubeur Le Roi des Rats, qui s'est fait passer pour une jeune utilisatrice durant plusieurs semaines. Il a révélé avoir ensuite fait l'objet de propositions déplacées, allant jusqu'à l'échange d'images pédopornographiques.

Face à la polémique, ByteDance, la société mère de TikTok a déclaré « prendre la sécurité et le bien-être des utilisateurs très au sérieux ». Elle a également livré des conseils aux parents, pour protéger davantage leurs enfants sur l'application, et a rappelé la limite d'âge mise en œuvre.

Une mesure insuffisante, selon certains observateurs. En effet, l'article 8 du RGPD indique que, pour s'inscrire à un réseau social, un individu de moins de 15 ans doit disposer de l'autorisation explicite de ses parents. L'association Génération Numérique entend donc dénoncer TikTok à la CNIL.

Source : RTL

2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
À Los Angeles, un robot policier ignore une femme qui demandait de l'aide

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top