Un rapport révèle l’ampleur des ingérences de la Russie lors de l'élection de Donald Trump

Christelle Perret Contributrice
31 juillet 2019 à 19h49
0
Hacker Russe sans capuche !

La commission du renseignement du Sénat des États-Unis a publié un rapport concernant les ingérences de la Russie pendant les élections présidentielles de 2016. Les 67 pages du document dévoilent que les systèmes des 50 États du pays auraient été ciblés.

Ce rapport du Senate Intelligence Committee confirme l'importance des sanctions prises par les USA envers la Russie, pour ingérence électorale et piratage informatique.

Les 50 États du pays impactés par l'ingérence russe

Le Senate Intelligence Committee, ou commission du renseignement du Sénat, a publié un rapport sur l'affaire du Russiagate. À travers ces 67 pages, le document révèle que des cyber-acteurs russes auraient ciblé les systèmes électoraux des 50 États du pays lors des élections présidentielles de 2016.

« Le DHS (Department of Homeland Security, soit le Département de la Sécurité Intérieure des États-Unis, ndlr) a estimé que les recherches, effectuées par ordre alphabétique, incluaient probablement l'ensemble des 50 États et consistaient en des recherches sur "les pages web générales relatives aux élections, les informations des cartes électorales, les logiciels de système électoral et les sociétés de services électoraux" ».

Ce rapport est sorti au lendemain des déclarations de Robert Mueller. Cet ancien conseiller juridique, qui avait enquêté sur les soupçons d'ingérence lors des élections présidentielles de 2016, a soutenu devant la Chambre des représentants que la Russie s'immisçait encore dans la démocratie américaine...


L'importance du conditionnel

Le rapport de la commission du renseignement du Sénat des États-Unis ne lésine pas sur l'utilisation du conditionnel. En effet, si la Russie est fortement suspectée d'avoir fait preuve d'ingérence lors de l'élection présidentielle de 2016, il n'y a aucune preuve que des votes aient été modifiés.

Toutefois, il soulève les possibilités à disposition des hackers russes. Selon le rapport, ils « étaient en mesure de supprimer ou de modifier des données électorales, mais le Comité n'a connaissance d'aucune preuve qu'ils l'aient fait ».

Alors que les soupçons de fraude électronique pèsent encore sur les élections présidentielles de 2016, il peut être intéressant de se demander ce que nous réserveront celles de 2020, alors que John McAfee veut devenir président des USA en exil grâce à des « clones masqués » !

Source : CNET
29 réponses
19 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top