Anonymous prépare le premier réseau social anonyme

18 juillet 2011 à 18h28
0
Surfant sur la vague des réseaux sociaux (qui a dit Google + ?), le collectif de hackers Anonymous s'apprête à lancer lui aussi son propre système qui aura la particularité d'être ... totalement anonyme.

008C000004152004-photo-anonymous.jpg
Le nouveau projet des Anonymous, encore en construction, nous accueille par un "bienvenue sur AnonPlus." AnonPlus est ainsi le nom donné au réseau social en cours de création par le célèbre collectif. Se présentant comme l'antithèse de Facebook ou de Google +, ce nouveau concept sera totalement anonyme. Le principe suggère un fonctionnement proche de 4chan (gigantesque forum qui ne nécessite aucune inscription) mais son moteur reste bien mystérieux pour le moment. Le collectif Anonymous rassemble des hackers de tous horizons qui se présentent comme des activistes dénonçant les errements des puissances (politiques, industrielles ...).

Passé le message d'introduction qui promet déjà un "réseau social sans peur, sans censure", il est possible d'accéder un forum où de nombreuses idées sont déjà discutées. De l'interface utilisateur au design général, rien n'est arrêté pour l'heure, ce qui prouve que le concept n'en est qu'à ses balbutiements. Souhaitons à cette initiative une meilleure évolution que Diaspora, un autre réseau social open-source méconnu du grand public.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google réintègre la presse belge à son index
Satisfaction client : une lueur d'espoir pour les Windows Phone ?
Cisco prévoit 6500 départs anticipés et licenciements dans le monde
Les spécifications de la norme SATA 3.1 sont publiées
Déballage de la Touch Mouse de Microsoft
SeaMicro passe son serveur 10U à 768 coeurs Atom
MSI prépare des déclinaisons PCI-Express 3.0 de cartes mères existantes
Microsoft HealthVault convoite les utilisateurs délaissés de Google Health
Un nouvel écran Retina pour le futur iPad ?
Android 3.2 : Honeycomb s'ouvre à une bien plus grande variété de tablettes
Haut de page