Le Sénat souhaite interdire les routeurs de coeur de réseau chinois

19 juillet 2012 à 14h52
0
Le sénateur du Haut-Rhin Jean-Marie Bockel (Union centriste) vient de dévoiler son rapport d'information sur la cyber-défense. Le document présente 10 priorités majeures en la matière comme l'obligation pour une entreprise de signaler toute attaque subie ou d'interdire l'utilisation des routeurs de cœur de réseau d'origine chinoise.

00FA000005312174-photo-jean-marie-bockel.jpg
La France est-elle suffisamment préparée pour se protéger et se défendre face aux attaques informatiques ? La problématique est posée dans le rapport d'information édité par Jean-Marie Bockel. Le document dresse ainsi 10 recommandations prioritaires couvrant l'ensemble du spectre de la cyber-sécurité.

Pour le sénateur, ces principes vont en effet « de la petite escroquerie jusqu'à l'espionnage massif industriel. Dans tous les cas, il peut y avoir un lien avec la cyber-défense. De nos jours, tout se fait mais tout n'est pas d'égale d'importance ». L'Etat mais également les entreprises ou bien encore les organes multinationaux (OTAN, Union européenne) sont ainsi mis à contribution .

Tout d'abord, l'ex-ministre souhaite que la France se dote d'une véritable doctrine en matière de cyber-défense. Il faut donc « une parole de l'Etat sur la cyber-défense » dans laquelle le Président de la République pourra s'exprimer sur le sujet de la sécurité informatique et donner ainsi la position de la France.

Outre le renforcement des pouvoirs de l'ANSSI (Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques), Jean-Marie Bockel préconise d'obliger « les entreprises et les opérateurs d'importance vitale » à rédiger une « déclaration d'incident à l'ANSSI en cas d'attaque importante contre les systèmes d'information et encourager les mesures de protection par des mesures incitatives ». Cette initiative qui figure au titre de la priorité n°5 dans le rapport viendrait compléter les prérogatives de la Cnil en matière de données personnelles. Par contre, aucune sanction n'est à l'ordre du jour « mais on pourrait imaginer de pouvoir engager la responsabilité d'un professionnel », ajoute l'élu.

Autre point majeur du rapport, la priorité n°10 propose « d'interdire sur le territoire national et à l'échelle européenne le déploiement et l'utilisation de routeurs ou d'autres équipements de cœur de réseaux qui présentent un risque pour la sécurité nationale, en particulier les routeurs et certains équipements d'origine chinoise ». Sur ce point, les équipementiers Huawei et ZTE sont clairement dans le collimateur du sénateur.

0190000005312314-photo-huawei-core-network.jpg

Il ajoute : « Huawei et ZTE ont investi le marché mondial sur le terrain des routeurs réseaux. Une procédure d'infraction en Europe pourrait être lancée prochainement contre la pénétration de ce type de produits moins chers en Europe ». Une telle volonté pourrait néanmoins être vue comme une entaille au principe de libre concurrence. Ce type de barrières formé contre l'implantation de produits étrangers sur le marché profiterait en effet à la concurrence, Alcatel Lucent, Ericsson ou encore Nokia-Siemens en tête...

Pour que ces propositions soient réalisées, une volonté politique devra accompagner cette initiative. Le président de la République ayant compétence en matière de sécurité nationale, c'est à lui que reviendra le mot final, et la direction à prendre en la matière. En attendant, certaines dispositions contenues dans ce rapport pourront figurer dans le prochain Livre blanc dédié à la sécurité des systèmes d'information.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top