DRM : Samsung et Amazon s'exposent à l'Ultraviolet

11 janvier 2012 à 12h55
0
03894548-photo-ultraviolet.jpg
Le « verrou numérique universel » connu sous le nom d'Ultraviolet profite du CES pour refaire parler de lui... et tenter d'amorcer son arrivée concrète sur le marché, avec l'engagement de deux acteurs majeurs, Samsung et Amazon.

Malgré le lancement, il y a quelques mois, de sa plateforme Web, le DRM Ultraviolet fait peu parler de lui et lorsque c'est le cas, ce n'est pas forcément en bien, les premiers retours des utilisateurs étant plutôt négatifs, ce qui ne motive pas les entreprises du divertissement à l'adopter. Mais pour autant, tout le monde n'est pas découragé : hier, Bill Carr, un responsable d'Amazon, a déclaré que le commerçant venait de signer un accord avec un grand studio hollywoodien pour soutenir l'Ultraviolet.

Bill Carr a refusé de donner le nom du studio, mais cette annonce a tout de même une grande importance, puisqu'elle signifie que les titres appartenant au studio, qui seront achetés via le service de distribution dématérialisée d'Amazon, pourront être liés à un compte Ultraviolet. Cette possibilité permettra de les lire sur les différents supports compatibles, car c'est bien l'objectif de l'Ultraviolet : proposer du multiécran, oui, mais du multiécran contrôlé par le biais de plateformes certifiées. Si cette annonce peut potentiellement contribuer à développer l'adoption du DRM dans les foyers, elle se limite néanmoins au territoire américain pour le moment.

Côté contenu matérialisé, Samsung a quant à lui annoncé que certains de ses lecteurs de Blu-ray qui seront lancé en 2012 intègreront le système d'authentification des disques nécessaire au fonctionnement du verrou numérique, et à l'utilisation de ses fonctions en ligne - comme le partage du contenu sur plusieurs supports via leur « casier numérique ».

Reste qu'aujourd'hui, l'Ultraviolet ne dispose que d'une base de contenu confidentielle puisque seuls deux Blu-ray commercialisés par Warner fin 2011 - Comment tuer son boss et Green Lantern - intègrent la norme UV. Malgré une liste conséquente de partenaires, le « verrou numérique universel » ne semble pas être prêt à décoller, et il n'est pas certain que les consommateurs s'en plaignent.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top