Le président du Venezuela insiste : son pays aura sa propre cryptomonnaie

Benoît Théry Contributeur
18 octobre 2019 à 15h50
0
Nicolas Maduro président
Le président vénézuelien Nicolas Maduro, le 18 septembre 2018 à Caracas © AFP/Federico PARRA

Le gouvernement vénézuélien, et en particulier son président, Nicolas Maduro, ne comptent pas renoncer à la cryptomonnaie prévue pour le pays.

Nommée Petro, cette monnaie adossée au pétrole doit notamment permettre au Venezuela d'échapper à d'énormes problèmes financiers.

La cryptomonnaie fait son chemin

Le Venezuela traverse une grave période de crise. Le pays a subi une hyperinflation, des migrations massives ainsi que des périodes de famines et de maladies. Pour contrer l'inflation galopante, le Venezuela a fait ce que d'autres pays ont déjà envisagé, mais jamais concrétisé : se doter de sa propre cryptomonnaie.

Nicolas Maduro a ainsi compté sur les vastes réserves de pétrole du Venezuela (premier pays au monde en réserves prouvées, devant l'Arabie Saoudite) pour créer une cryptomonnaie dont la valeur dépendrait du cours de cet or noir. Et, si l'on en croit les chiffres diffusés par le président lors d'une interview, le 16 octobre, cela fonctionnerait. Il a en effet affirmé que les différents états et protectorats du pays allaient recevoir un million de petros, deux fois par mois, à partir de novembre. « Cela signifie, mes compatriotes, que nous attribuons entre 1 354 000 et 3 249 600 euros aux gouverneurs et aux protectorats », a-t-il ajouté.

Le petro dans l'économie vénézuélienne

Ces chiffres doivent néanmoins être considérés avec précaution, le dispositif étant largement centralisé. En tant que cryptomonnaie, il est difficile de considérer le petro comme une solution de long terme et même si'il est moins volatile que le bitcoin par exemple. Un petro a la valeur d'un baril de pétrole, sachant que la production de pétrole domestique dans le pays a déjà chuté de 29 % en 2017.

Qu'importe : Nicolas Maduro poursuit ses ambitions avec sa cryptomonnaie. Durant l'interview, le président a également expliqué comment la communauté scientifique vénézuélienne pourrait être payée en petros. Depuis juillet, les citoyens du pays peuvent par ailleurs réaliser des achats directement en cryptomonnaie. Pour Nicolas Maduro, c'est aussi un moyen de contourner les sanctions américaines, Washington ayant ordonné au mois d'août un gel des avoirs vénézuéliens.

Source : The Next Web
5 réponses
6 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top