Le portefeuille de crypto-monnaies « inviolable » de McAfee hacké pour la deuxième fois

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
03 septembre 2018 à 12h14
7
bitfy logo.jpg

Bitfi, le portefeuille de crypto-monnaies soi-disant inviolable, vient de connaître son deuxième piratage en quelques semaines. Résultat : l'entreprise ne communiquera plus sur le caractère ultra-sécurisé de sa solution.

La seule mention du terme "inviolable" sur un produit résonne comme une invitation auprès des hackers de tous bords.
À plus forte raison concernant Bitfi, le porte-feuille de crypto-monnaies mit au point par John McAfee et sa clique, et pour cause : le sémillant PDG a mis en jeu la modique somme de 250 000$ pour quiconque arriverait à passer outre les sécurités de Bitfi.

Un premier piratage dans les six premières semaines

Six semaines seulement après sa sortie de Bitfi, une équipe de chercheurs était parvenue à briser les barrières du portefeuille. Un "échec" selon John McAfee, qui avance que les pirates ne sont pas parvenus à détourner les crypto-monnaies présentes sur BitFi — les privant de fait de la récompense de 250 000$.

mc afee.jpg

La semaine dernière en revanche, une nouvelle troupe de hackers est parvenue à s'introduire dans les failles de BitFi à un degré plus avancé. Cette fois, les crypto-monnaies présentes sur BitFi ont pu être extraites. Du moins, les clés privées qui y sont liées, ce qui revient sensiblement à la même chose.

Sur Twitter, les pirates expliquent que leur hack a été rendu possible en exploitant la RAM, qui stocke les clés privées du portefeuille plus longtemps que BitFi le laisse entendre.

Résultat : le site officiel de BitFi ne comporte plus aucune mention du terme "inviolable", et toute trace de la récompense promise de 250 000$ a également disparu. On ignore pour l'heure si la société éditrice du portefeuille tiendra promesse ou non.

Pierre Crochart

Spécialiste smartphone & gaming

Spécialiste smartphone & gaming

Monsieur GSM et jeux vidéo du Clubic. J’aime autant croquer dans la pomme que trifouiller dans les circuits de l’Android. Grassement payé par les marques pour dire du bien de leurs produits.

Lire d'autres articles

Monsieur GSM et jeux vidéo du Clubic. J’aime autant croquer dans la pomme que trifouiller dans les circuits de l’Android. Grassement payé par les marques pour dire du bien de leurs produits.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (7)

Felaz
Qu’est ce qui n’est pas inviolable sur Internet ?
userresu
Tout à fait, ce qui est fait par l’Homme peut être détruit par l’Homme.
Felaz
ou par la Nature ^^
userresu
Pas faux ^^
Rumpelstiltskin
C’est comme les consoles , elles finissent tous par tomber …
Urleur
sa coûte moins chers de combler les failles.
Matrix-7000
Encore un truc foireux qu’on essaye de vendre a cout de marketing. Les fabricants feraient bien de se concentrer un peu plus sur la qualité et la sécurité de leurs produits et arrêter de croire que parce qu’on a été “bon” dans un domaine, on le sera forcément dans un autre…<br /> J’espère que le groupe de “Hackers” poursuivra McAfee si le versement ne tombe pas comme annoncé.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page