Robinhood : l'application de trading poursuivie par la famille d'un utilisateur qui s'est donné la mort

10 février 2021 à 11h20
14
Le logo de Robinhood

La famille d’un jeune trader amateur a déposé plainte à l’encontre de l’application Robinhood après que celui-ci a mis fin à ses jours. Il était persuadé, à tort, de devoir rembourser une importante somme d’argent. 

Fondée en 2013 par Vladimir Tenev et Baiju Bhatt, Robinhood est une application américaine de trading en ligne proposant à ses utilisateurs d’acheter des actions en Bourse sans aucune commission. Valorisée à 8,6 milliards de dollars l’année dernière, elle est désormais sous le feu des critiques pour différentes raisons. 

Une communication « trompeuse » de la part de Robinhood

Alex Kearns, étudiant américain de vingt ans, était un fervent utilisateur de Robinhood, où il achetait et vendait des options depuis sa dernière année de lycée, « des produits financiers assez complexes et hautement spéculatifs », explique Le Figaro. Le 12 juin 2020, il s’est suicidé après s’être rendu compte que son compte sur l’application affichait un solde négatif de plus de 730 000 dollars. Pris d’une immense panique, il a tenté de contacter le service client de l’application à trois reprises : dans les trois cas, il est tombé sur une réponse automatisée. 

Dans les faits, Alex Kearns ne devait pas rembourser cette somme, mais il n’avait pas assez d’expérience et de connaissances en la matière pour bien interpréter le document dont lui a fait part Robinhood. « Il était dans une panique totale. Sa panique et son désespoir se sont accrus car il n'a pas pu communiquer pendant plusieurs heures avec qui que ce soit chez Robinhood » détaille le document de plainte. Les parents et la sœur d’Alex Kearns l’ont déposée au tribunal de Santa Clara en Californie. 

Toujours selon le document, « les communications de Robinhood étaient complètement trompeuses » puisque l’exercice et le règlement des options que détenait l’étudiant auraient effacé son solde négatif. « Robinhood a construit sa plateforme de trading pour ressembler à un jeu vidéo afin d'attirer les jeunes utilisateurs et de minimiser l'apparence de risque du monde réel » dénonce la plainte. Pour Alex Kearns, la seule option envisageable face à cette immense dette était le suicide.

Les dangers du trading amateur

Les fondateurs de Robinhood se sont dits « dévastés » par la mort de l’étudiant, et ils ont également annoncé des changements à venir. Ils comprennent notamment de nouveaux critères financiers et instaurent des exigences pour les nouveaux utilisateurs souhaitant se lancer dans le rachat d’options. 

Cette tragédie démontre les dangers que peuvent représenter les applications de trading gratuites, actuellement en plein boom car boostées par la pandémie de Covid-19. Dangers qui se sont également illustrés lors de l’affaire récente de GameStop, au cours de laquelle Robinhood a créé une énorme controverse qui devrait mener l'application à une audition face au Congrès américain.

Sources : CNN, Le Figaro, Numerama

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
10
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Violation des données médicales : la CNIL met la pression et confirme la source de la fuite
Soldes Amazon : le TOP des promotions high-tech à saisir ce jeudi
Anthem : la refonte du jeu est officiellement annulée
Après 42, Xavier Niel lance une nouvelle école... d'agriculture, elle aussi gratuite : Hectar
Séries originales (ou non) : notre sélection des meilleures séries proposées sur Disney+
Cyberpunk 2077 : la seconde mise à jour majeure repoussée à fin mars suite à la cyberattaque
Soldes : cette caméra 360° Xiaomi Mi Home Security est au meilleur prix chez Darty
Starlink : l'ARCEP autorise le déploiement du réseau internet par satellite d'Elon Musk en France
Soldes : les promotions high-tech à ne pas manquer ce mercredi
Klipsch T5 II : des écouteurs premium à la sonorité équilibrée, enfin à maturité
Haut de page