Interview : sécurité, tout connecté, que nous réserve le futur ?

05 juillet 2018 à 16h52
0
Cet article vous est offert par Bitdefender.
Pour autant, comme expliqué dans notre charte, Bitdefender nous a laissé toute liberté dans le choix du sujet ainsi que dans son traitement.
ARTICLE SPONSORISÉ

Nos quotidiens s'interconnectent un peu plus chaque jour : de nos ordinateurs à nos montres, de nos télévisions à nos pots de fleurs et, bien entendu, de notre vie publique à notre vie privée. Si ce n'est les limites que nous tentons de nous fixer, qui nous protège aujourd'hui ? Et demain ?

Nous avons eu l'occasion de poser quelques questions concernant l'avenir de la sécurité et de la vie privée à Alexandru « Jay » Balan, Chief Security Researcher ainsi qu'à Gauthier Vathaire, Brand Marketing Manager, tous deux employés chez Bitdefender.

Nous avons parlé confidentialité, IA, mais aussi Bug Bounty ou encore Spectre. Failles humaines ou matérielles, trous béants laissés par les industriels : qui contrôlera les technologies de demain ?

Condidentialité vie privée

Vie privée et solutions de sécurité

logo clubic icone

Clubic.com
Les suites de sécurité sont de plus en plus englobantes : aujourd'hui elles protègent nos ordinateurs bien entendu, mais aussi nos enfants sur internet, nos paiements, nos smartphones et nos objets connectés.

En plus de notre sécurité, les logiciels tendent de plus en plus à protéger notre vie privée : comment les éditeurs se sont-ils approprié cette thématique ? Certaines menaces ou évènements ont-ils été des déclencheurs ?
Aujourd'hui, la quasi-totalité des entreprises offrant des services sur Internet et que nous utilisons quotidiennement stockent certaines de nos données personnelles. Que cela soit de par la nature de la prestation du service proposé (comme du stockage en ligne) ou bien pour des objectifs de monétisation des données en échange des services utilisés, comme dans le cadre de ciblage publicitaire. Dès lors, nos données personnelles ne se trouvent plus seulement en local, sur nos appareils, mais aussi sur des serveurs tiers dont la sécurité ne dépend plus de nous.

C'est dans cette optique que les lois évoluent, avec notamment l'arrivée de la RGPD et que les éditeurs de solutions de sécurité développent des outils et technologies destinés à protéger davantage la vie privée des utilisateurs.

Parmi les évènements récents qui ont contribué à une plus grande prise de conscience on peut dénombrer la compromission de milliards d'identifiants et mots de passe chez Yahoo, les hacks de Dropbox, LinkedIn, Twitter, ou encore Facebook avec l'affaire Cambridge Analytica.
Gauthier Vathaire

Gauthier Vathaire
Modifié le 06/07/2018 à 16h01
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top