Airbnb : près de 60 millions d'euros reversés aux communes en 2019, il y a du mieux

13 janvier 2020 à 09h00
0
paris-tour-eiffel-horizon.jpg
© Pixabay

Le montant de la somme reversée aux communes françaises a plus que doublé par rapport à l'année précédente.

Ces dernières années, il a souvent été reproché à Airbnb de s'asseoir sur la réglementation, notamment en ce qui concerne la taxe de séjour, dont les sommes reversées aux communes françaises, depuis 2015, étaient souvent dérisoires. En 2019, la firme américaine a fait un vrai pas en avant en récoltant plus d'argent à ce titre sur cette seule année que lors des trois précédentes.

Grandes villes, communes rurales... tout le monde en profite

Airbnb a reversé 58 millions d'euros de taxe de séjour aux communes françaises en 2019, en sachant que ce montant devrait être un peu plus élevé encore, puisque les derniers comptes annoncés valent pour la période janvier-octobre. Ce montant, qui n'était que de 24 millions d'euros en 2018 et 13,5 millions d'euros en 2017, vaut pour 28 000 communes qui recensent au moins une annonce sur la plateforme.


Les collectivités les mieux loties font logiquement partie des plus importantes de France. Paris a ainsi récolté 15,3 millions d'euros au titre de la taxe de séjour. Viennent ensuite les métropoles de Marseille (2,3 millions) et Nice (1,8 million).

Si les grandes villes sont mieux rémunérées, les petites communes, situées pour la plupart dans des territoires ruraux, bénéficient chaque année un peu plus de l'essor des locations Airbnb. La firme a ainsi reversé, au titre de la taxe de séjour 2019, plus de 10,5 millions d'euros à des communes de moins de 3 500 habitants. L'an dernier, cette statistique n'avait pas dépassé les 3,2 millions d'euros.

Airbnb, l'opération séduction engagée

Emmanuel Marill, Directeur général d'Airbnb France (que nous avions interviewé en début d'année dernière), affirme que « pour 28 000 villes et villages français, ces recettes créent de nouvelles opportunités de développer leur attractivité, avec un bénéfice sur le long terme pour les habitants comme pour l'économie locale ».


Sur les quatre dernières années, Airbnb a collecté et reversé plus de 2 milliards de dollars de taxes de séjour (et autres taxes touristiques) dans le monde.

Depuis le 1er décembre 2019, la firme a fait évoluer les obligations de transmission d'informations pour se conformer à la loi ELAN et améliorer la collecte de la taxe de séjour. Les municipalités de France peuvent désormais se renseigner une fois par an sur l'activité des hôtes Airbnb, et dresser un état des lieux de l'activité touristique véritable dans leur ville grâce au prélèvement direct de la taxe de séjour par Airbnb, pour le compte de ses hôtes.

Source : Airbnb
Modifié le 13/01/2020 à 09h20
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top