Boom présente son XB-1, un avion supersonique que la start-up veut "totalement neutre en carbone"

25 février 2020 à 16h00
10
XB-1 Boom 2017
La version de démonstration du XB-1 présentée en 2017 © Boom

Il y a deux ans maintenant, la start-up au nom très particulier, Boom, présentait son avion supersonique XB-1.

Alors que le secteur n'est pas connu pour être un bon élève en termes d'émissions de gaz à effet de serre, Boom affirme que le programme de test de son XB-1 sera « totalement neutre en carbone ». Celui-ci doit fournir à l'aviation commerciale un moyen de moins polluer.


De la réussite des essais au sol

Ce programme, neutre en CO2, concernera le XB-1 mais aussi le développement d'un appareil de ligne baptisé Overture et destiné au transport de passagers. Lui aussi respectera donc le programme neutre en CO2 de Boom. Selon ses termes, la start-up deviendra ainsi le premier concepteur à atteindre un tel niveau d'engagement en faveur de l'environnement.

Boom Overture
L'Overture © Boom

Pour y parvenir, Boom compte sur son partenariat avec Prometheus Fuel, une société spécialisée dans la production de biocarburant à partir d'électricité d'origine renouvelable (en particulier du solaire et de l'éolien). La start-up a déjà testé ses biocarburants lors des premiers essais au sol, et affirme aujourd'hui pouvoir l'utiliser pour l'ensemble de son projet.

Néanmoins, le développement du XB-1 doit se poursuivre. Dans le cadre d'un partenariat avec le programme d'entraînement Flight Research, Boom entend tester son appareil dans l'espace aérien au-dessus du désert de Mojave. Ces essais en vol sont attendus pour l'été. S'ils sont concluants, les données recueillies serviront à la conception de l'Overture, pour lequel Boom a déjà établi des contrats avec les groupes JAL et Virgin.

Source : TechCrunch
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
9
Gus_71
Perso, avion et programme de développement neutres en carbone, je n’y crois pas, mais je peux me tromper …<br /> Remarque annexe : Dans l’émission « La Terre au carré » d’aujourd’hui sur France Inter, plusieurs intervenants étaient d’avis d’appeler les « biocarburants » des « agrocarburants », car ces « biocarburants » n’ont rien de « bio » !
PsykotropyK
Le propre d’un mot au sein d’une langue vivante c’est de pouvoir changer de sens. Tu as sans doute étymologiquement parlant raison, mais en terme de lien avec les significations actuelles que le mot peut prendre, ils n’ont pas totalement tort.<br /> De toute façon c’est ni toi ni eux qui a raison, c’est ce que les gens en font qui compte
Blackalf
PsykotropyK:<br /> Le propre d’un mot au sein d’une langue vivante c’est de pouvoir changer de sens.<br /> Exactement, les seules langues figées qui ne connaîtront jamais aucune évolution, sont des langues mortes ^^
newseven
Blackalf , PsykotropyK:<br /> C’est rendu dans la mélancolie et La gaieté ici.
Blackalf
Les mots mélancolie et gaieté étant antinomiques, quelle est la signification exacte de ta phrase ? ^^
philouze
ça craint quand même d’approprier un sens commun et établi et de le détourner lorsque le préfixe est tout à fait nécessaire à des choses courantes ou techniques.<br /> En version US/EN c’est tout aussi débile, à base de « Organic » pour désigner le (abusivement) « bio » , et ça va impliquer que tout ce qui est organique perd littéralement son sens.<br /> Surtout que la seule chose qui est « bio » au sens de l’alterbobo ce n’est ni la semence (qui par sélection est forcément non naturelle), ni la méthode de culture (par principe cultiver c’est artificialiser un sol) ni même non-chimique (le sulfate de cuivre et d’autres intrants chimiques sont autorisés)<br /> C’est qu’il « n’y a pas d’intrants issus de la chimie dite de synthèse » … désigner ça par « bio » ou « organic » est totalement abusif.
merotic
Le projet bidon d’une start-up, encore une !
merotic
Le projet bidon d’une start-up : Valoriser la boîte, trouver des millions; bien vivre dessus durant 2 ans puis fermer ou être rachetée…<br /> C’est start-up c’est 99% de projets qui ne servent à rien d’autre qu’à prendre des sous.
PsykotropyK
philouze:<br /> qui par sélection est forcément non naturelle<br /> Tu peux sélectionner tes semis, faire des croisements, ça ne les empêchera pas d’être naturels hein… Le croisement entre variété est tout à fait naturel.<br /> philouze:<br /> C’est qu’il « n’y a pas d’intrants issus de la chimie dite de synthèse » … désigner ça par « bio » ou « organic » est totalement abusif.<br /> En fait ce qui est abusif s’est d’imaginer qu’une langue doit être défini en fonction de son interprétation personnel de l’etymologie d’un mot, et que le commun des mortels qui dans sa masse a attribué un sens à un mot se trompe… et c’est aussi un manque criant d’humilité
philouze
que le commun des mortels qui dans sa masse a attribué un sens à un mot se trompe… et c’est aussi un manque criant d’humilité <br /> Rien à voir avec l’humilité, tout à voir avec la praticité technique de la langue et la minimisation de la pollution sémantique, surtout si elle a une base idéologique ou politique.<br /> On a eu le bon gout de limiter la casse avec BIO, sauf que déjà ça coince, tout ce qui est d’origine biologique (au sens premier) mais n’est pas en rapport avec le sens second … commence a être critiqué par les tenants du sens d’usage le plus limité. En quelque sorte c’est bien eux qui ont manqué d’humilité et INTERDISENT un usage. Pas moi, pas les chercheurs.<br /> C’est d’ailleurs un grand classique des idéologues et religieux d’interdire aux autres. Moi je veux juste interdire d’interdire et « conseiller » de ne pas restreindre abusivement un sens .<br /> C’est précisément le sens de la querelle sur les biocarburants (qui ne sont pas des carburants bios, on a compris) .<br /> Maintenant tu te rends bien compte que dans le cas anglais on ne peut plus utiliser le qualificatif Organique pour tout ce qui est « organique » et là on parle de quelque chose de très très précis.<br /> ça en devient absurde : si tu veux écrire que telle ou telle matière a bien une origine organique on va t’opposer qu’elle ne respecte pas la charte bio.<br /> qui par sélection est forcément non naturelle<br /> Tu peux sélectionner tes semis, faire des croisements, ça ne les empêchera pas d’être naturels hein… Le croisement entre variété est tout à fait naturel.<br /> Non du tout, ce sont des croisements provoqués et retenus (sélectionnés par l’homme, pas la nature) et donc tout à fait artificiels.<br /> Ne confond pas synthétique et non-naturel please.<br /> Énormément de cultures « non OGM » soit presque toutes, sont non-viables dans la nature sans les soins et la sélection de l’homme qui les ressème. Ce sont des êtres largement dégénérés, de véritables monstres qu’on sélectionne et croise pour leur coté aberrants (fournir des fruits énormes , des graines énormes, en quantité folle, souvent au détriment de la plante porteuse) .<br /> Un peu comme les chiens : de Canis Lupus la « nature naturante » va produire du loup, du dingo et des chose du genre, l’homme va t’en faire du chihuahua et du caniche. par détournement d’un moyen naturel : retenir les mutants et croiser.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Tesla Model Y : les livraisons, c'est (déjà) pour le mois de mars !
Pour la première fois, des scientifiques découvrent du dioxygène en dehors de notre galaxie
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Les Macs équipés d'un processeur ARM pourraient arriver dès 2021
Le Xiaomi Redmi 8 32 Go à prix cassé avec ce nouveau code promo
Les écouteurs sans fil True Wireless Xiaomi Mi, une alternative aux Airpods ?
Ultimate Ears dévoile Hyperboom, son enceinte pour sonoriser toutes vos soirées
Daily Top 10 : Netflix vous fait découvrir les contenus qui cartonnent dans votre pays
Coronavirus : l'OMS n'estime toujours pas avoir affaire à une pandémie
Haut de page