Les émissions de CO2 issues du transport aérien ne cessent de grimper, d'après une étude

17 septembre 2019 à 06h01
0
Avion

Une organisation internationale a publié un rapport sur l'évolution des quantités de CO2 émises par les compagnies aériennes américaines. Des chiffres en forte augmentation, malgré les efforts réalisés par les entreprises pour soigner leur efficacité énergétique.

International Council on Clean Transportation est une ONG sans but lucratif qui travaille sur l'impact de l'industrie du transport sur l'environnement. Elle collabore notamment avec les gouvernements afin de définir des normes pour limiter la pollution.

7 % de plus en deux ans

Cette semaine, l'organisme a publié une étude relative aux émissions de dioxyde de carbone, l'un des principaux gaz à effet de serre, par les compagnies aériennes américaines. Et le constat n'est pas réjouissant : entre 2016 et 2018, les rejets de CO2 et la consommation de carburant auraient augmenté de 7 %.

Le rapport s'attarde aussi à classer les principales compagnies, en fonction de leur empreinte écologique. En haut du classement, on retrouve ainsi Frontier Airlines, entreprise située à Denver, qui a investi dans des avions Airbus plus efficaces en matière d'énergie. À l'opposé, on retrouve à la dernière place JetBlue Airways, basée à New York.

Des efforts, mais peut (et doit) mieux faire

De leur côté, les compagnies aériennes américaines se sont élevées contre les conclusions du rapport. À travers la voix du porte-parole d'Airlines for America, groupe représentant ces sociétés, elles ont préféré mettre en avant les résultats positifs obtenus ces dernières années. D'après leurs données, leurs émissions de CO2 n'ont augmenté que de 3 % entre 2000 et 2018, alors que le nombre de personnes et de marchandises transportées a grimpé de 42 %. Elles ont également souligné les investissements réalisés dans la recherche de carburants alternatifs et d'avions plus économes.

Ce point n'est toutefois pas éludé par l'étude. D'après les chiffres publiés, l'efficacité énergétique des compagnies aériennes américaines serait 3 % supérieure en 2018, par rapport à 2016. Une statistique qui s'avère donc insuffisante en regard de l'augmentation du nombre de vols. Selon les auteurs du rapport, les compagnies pourraient obtenir de bien meilleurs résultats en renouvelant leur flotte d'avions et en les remplissant davantage à chaque voyage.

À l'heure actuelle, l'aviation représente environ 2,5 % des émissions de CO2 dans le monde. Une proportion bien en deçà de celle du transport routier (environ 18 %), mais qui connaîtrait une croissance très rapide.

Source : Time
Modifié le 29/11/2019 à 15h50
17
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Facebook Messenger et WhatsApp bientôt réunis ?
scroll top