Les émissions de CO2 issues du transport aérien ne cessent de grimper, d'après une étude

Bastien Contreras Contributeur
17 septembre 2019 à 06h01
0
Avion

Une organisation internationale a publié un rapport sur l'évolution des quantités de CO2 émises par les compagnies aériennes américaines. Des chiffres en forte augmentation, malgré les efforts réalisés par les entreprises pour soigner leur efficacité énergétique.

International Council on Clean Transportation est une ONG sans but lucratif qui travaille sur l'impact de l'industrie du transport sur l'environnement. Elle collabore notamment avec les gouvernements afin de définir des normes pour limiter la pollution.

7 % de plus en deux ans

Cette semaine, l'organisme a publié une étude relative aux émissions de dioxyde de carbone, l'un des principaux gaz à effet de serre, par les compagnies aériennes américaines. Et le constat n'est pas réjouissant : entre 2016 et 2018, les rejets de CO2 et la consommation de carburant auraient augmenté de 7 %.

Le rapport s'attarde aussi à classer les principales compagnies, en fonction de leur empreinte écologique. En haut du classement, on retrouve ainsi Frontier Airlines, entreprise située à Denver, qui a investi dans des avions Airbus plus efficaces en matière d'énergie. À l'opposé, on retrouve à la dernière place JetBlue Airways, basée à New York.

Des efforts, mais peut (et doit) mieux faire

De leur côté, les compagnies aériennes américaines se sont élevées contre les conclusions du rapport. À travers la voix du porte-parole d'Airlines for America, groupe représentant ces sociétés, elles ont préféré mettre en avant les résultats positifs obtenus ces dernières années. D'après leurs données, leurs émissions de CO2 n'ont augmenté que de 3 % entre 2000 et 2018, alors que le nombre de personnes et de marchandises transportées a grimpé de 42 %. Elles ont également souligné les investissements réalisés dans la recherche de carburants alternatifs et d'avions plus économes.

Ce point n'est toutefois pas éludé par l'étude. D'après les chiffres publiés, l'efficacité énergétique des compagnies aériennes américaines serait 3 % supérieure en 2018, par rapport à 2016. Une statistique qui s'avère donc insuffisante en regard de l'augmentation du nombre de vols. Selon les auteurs du rapport, les compagnies pourraient obtenir de bien meilleurs résultats en renouvelant leur flotte d'avions et en les remplissant davantage à chaque voyage.

À l'heure actuelle, l'aviation représente environ 2,5 % des émissions de CO2 dans le monde. Une proportion bien en deçà de celle du transport routier (environ 18 %), mais qui connaîtrait une croissance très rapide.

Source : Time
17 réponses
13 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top