19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien

Alexandre Boero Contributeur
21 octobre 2019 à 07h45
0
qantas-atterrissage.jpg
« Kookaburra », le Boeing 787-9 (© James D Morgan / Qantas)

La compagnie aérienne australienne a réussi l'exploit grâce à une parfaite optimisation de l'appareil, un Boeing 787-9.

C'est un authentique exploit que vient de réaliser Qantas. La compagnie aérienne australienne a battu le record du plus long vol commercial sans escale. Le Boeing 787-9 flambant neuf a décollé de l'aéroport John F. Kennedy de New-York pour rejoindre Sydney, où il a atterri très exactement 19 heures et 16 minutes plus tard, ce week-end. Cette performance, rendue possible grâce à de nombreux efforts logistiques, constitue un important réservoir d'enseignements pour le futur du secteur.

Des mois de préparation pour un assurer un trajet de 16 200 kilomètres

Réalisé dans le cadre du projet Sunrise, qui vise à relier Sydney à New-York et Londres, le vol embarquait un total de 49 passagers, membres d'équipage compris. Théoriquement, le Boeing 787-9 n'est pas destiné à assurer un trajet de 16 200 kilomètres. Pour rendre possible cette traversée XXL sans escale, il a donc fallu, d'une part, limiter le nombre de passagers et bagages, et d'autre part décoller avec le maximum de carburant.


L'aéronef embarquait 101 000 kg de carburant au départ, soit près de la moitié du poids total au décollage (233 000 kg). À son arrivée à Sydney, il lui restait une réserve de 6 000 kg de kérosène, correspondant à 1h30 de vol environ.

Plusieurs mois de préparation ont été nécessaires pour assurer ce vol. Il a fallu notamment déterminer la trajectoire de vol optimale, et préparer les quatre pilotes qui ont accepté de se succéder à la tête de l'appareil. Notons que 85 % du trajet furent effectués, selon Qantas, à une vitesse moyenne de 930 km/h), approchant parfois la vitesse du son (vitesse sol, précisons), et à une altitude allant de 36 000 à 40 000 pieds.

qantas-vol-experience.jpg
Les scientifiques ont pu mener diverses expériences à bord (© James D Morgan / Qantas)

Expériences scientifiques et suivi minutieux des passagers

Ce vol sans escale New-York/Sydney fut l'occasion de mener toute une série d'expériences, visant par exemple à évaluer la santé et le bien-être à bord sur une si longue durée. Des scientifiques ont assuré un suivi des ondes cérébrales des pilotes et des niveaux de mélatonine. Ils ont aussi pris soin de vérifier que les passagers se livrent à un minimum d'activités physiques.


L'éclairage et les repas ont été ajustés de façon à atténuer les effets du décalage horaire. Dès leur embarquement, les passagers ont été invités à régler leur montre sur l'heure de Sydney. Théoriquement, un vol de nuit est censé démarrer avec un dîner. Sauf que Qantas a décidé de servir un déjeuner. De là, les voyageurs ont été tenus éveillés jusqu'à la tombée de la nuit, pendant six heures, pour réduire mécaniquement le décalage horaire.


« Dans l'ensemble, nous sommes très satisfaits de la façon dont le vol s'est déroulé. C'est formidable de disposer de certaines des données dont nous avons besoin pour aider à transformer ce service en un service régulier », a déclaré le capitaine Sean Golding.

Deux autres vols auront prochainement lieu dans le cadre du fameux projet Sunrise : l'un reliant Londres à Sydney (17 800 km !) en novembre, et l'autre entre New-York et Sydney, en décembre. L'idée de la compagnie Qantas est de transformer ces vols en lignes régulières.

qantas-repas.jpg
Bon appétit ! (© James D Morgan / Qantas)

Source : Communiqué de presse
Modifié le 21/10/2019 à 09h31
33 réponses
18 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top