Air France : des avions et des déchets plus propres pour réduire son impact environnemental

le 09 juin 2019 à 14h51
0
Air France
© NextNewMedia / Shutterstock.com

La compagnie aérienne vient de s'engager à supprimer, d'ici fin 2019, 210 millions d'articles en plastique. Ils seront remplacés par des produits plus conformes aux exigences environnementales.

Dans la lignée de la législation adoptée par les députés européens, qui ont dressé fin mars la liste des produits interdits dans l'Union Européenne à partir de 2021, Air France a dévoilé, mercredi 5 juin son plan environnement destiné à mettre fin aux déchets plastiques. D'autres mesures, comme une diminution de la consommation de carburant et une optimisation des routes de vol, ont également été détaillées.

1 300 tonnes de produits en plastique en moins d'ici la fin de l'année


Si Air France ne propose déjà plus de pailles à bord de ses appareils depuis 2015 (soit une « économie » de 1,3 million d'unités en plastique en moins), la compagnie aérienne a annoncé la suppression de 1 300 tonnes de plastique à usage unique d'ici la fin de l'année. Cela correspond à environ 210 millions d'articles.

Ces accessoires en plastique vont ainsi être remplacés par des alternatives durables à bord des avions de la société française. 100 millions de gobelets en plastique devraient être remplacés par des gobelets en carton ; 85 millions de couverts en plastique, substitués par des pièces fabriquées à partir de matières biosourcées ; et 25 millions de bâtonnets en plastique seront remplacés par des mélangeurs en bois.

Avec le Dreamliner, Air France entend foncièrement diminuer sa consommation de carburant


Ce 5 juin fut aussi l'occasion pour Air France de présenter le Dreamliner, un Boeing 789-9 issu de la dernière génération d'avions de la compagnie, opérant entre Paris et Détroit. L'avion possède bien des atouts, dont une consommation de carburant inférieure de 20% à celle d'avions moins récents. Outre une empreinte sonore également réduite (et appréciable), le Dreamliner peut aussi « atteindre une consommation maîtrisée de l'ordre de 2,7 litres par passager aux 100 km » grâce à l'écopilotage, indique Air France. Pour y parvenir, les pilotes vont optimiser la route du vol en fonction du poids de l'avion, mais aussi de la météo.

Depuis 2011, Air France est parvenu à réduire ses émissions de CO2 par passager de 20%, atteignant ainsi en 2018 et donc en avance, son objectif initialement fixé en 2020. Si on occulte la dimension marketing de telles annonces, il apparaît qu'elles devraient faire du bien à un secteur en proie aux critiques. De fait, plusieurs députés français pestent contre les voyages en avion et voudraient mettre fin à ce qu'ils appellent les « dessertes domestiques », sous-entendu les vols franco-français qui disposent en parallèle d'une ligne de train.

Source : Corporate Air France
Mots-clés :
Aéronautique
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Uber veut livrer des Big Mac par drone d'ici trois ans
IBM fait débattre une IA sur la légalisation du cannabis
Doom Eternal supportera aussi le Ray Tracing
Debian 10
Google Street View vous permet d’entrer dans la maison d’Anne Frank
Du sel découvert sur la surface d'Europe, la lune de Jupiter
Cyberpunk 2077 : le jeu pourra être terminé sans tuer personne
WhatsApp veut assainir l'utilisation de sa plateforme, en commençant par les entreprises
DJI se met aux robots de combat... éducatifs
Test E-Road Lytrot V3 : une excellente alternative à la trottinette Xiaomi
scroll top