Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance

21 mai 2020 à 15h25
0
Airbus Air France A380 ©Air France
Un Airbus A380 (© Air France)

La compagnie a avancé la sortie du géant des airs de sa flotte, initialement prévue pour la fin 2022. Son coût de gestion colossal et la crise de coronavirus auront définitivement eu raison de lui.

Après plus d'une décennie de bons et loyaux services, l'Airbus A380 tire sa révérence chez Air France, qui se souviendra du vol inaugural opéré le 20 novembre 2009 entre Paris et New York, qui avait vu les 538 passagers à bord être impressionnés par son calme intérieur, qui fera sa légende. Le groupe Air France-KLM a annoncé, mercredi 20 mai, la fin immédiate de l'exploitation de la totalité de sa flotte d'A380. Une nouvelle qui lui coûtera cher à court terme.

Un appareil trop coûteux, snobé par les compagnies

L'annonce de l'alliance franco-néerlandaise de se séparer de ses 9 modèles A380 ne doit pas être vue comme une surprise ni même comme une fatalité. En réalité, elle est assez logique. Extrêmement coûteux en entretien (douloureux combo carburant-maintenance), le géant des airs n'aura jamais pris son envol d'un point de vue marketing.

La crise du Covid-19 n'aura été qu'un accélérateur de sa chute. Déjà en 2019, le plus gros client d'Airbus, Emirates, émettait des doutes à son sujet, et souhaitait remplacer une commande de 39 appareils A380 par des A330 et A350. Aujourd'hui, la compagnie du Golfe tenterait d'annuler cinq de ses huit dernières livraisons. Lufthansa, la plus puissante compagnie européenne à qui la crise va coûter près 2 milliards d'euros en remboursement de billets, a annoncé début avril le retrait de sa flotte de six A380.

Rappelons qu'il y a plus d'un an, le 14 février 2019, l'avionneur Airbus avait officiellement annoncé la fin de la production de son géant déchu pour 2021.

L'A380, un boulet à un demi-milliard d'euros au pied d'Air France

Air France-KLM annonce que ses neufs A380 (tous exploités par la compagnie française d'ailleurs) ne voleront plus. Oui, très bien, mais que va-t-elle faire de ces appareils ? C'est là qu'est le hic. Car Air France possède cinq de ces neuf avions, les autres étant "loués" auprès de la société de leasing allemande Dr Peters Group, avec des baux qui arrivaient à leur terme en 2024.

"Le retrait de la flotte d’Airbus A380 s'inscrit dans le cadre de la stratégie de simplification de la flotte du groupe Air France-KLM qui vise à la rendre plus compétitive, en poursuivant sa transformation avec des avions plus modernes, plus performants et dont l'empreinte environnementale est considérablement réduite."

Déclaration d'Air France-KLM, le 20 mai 2020

Cela signifie qu'Air France va devoir se "débarrasser" de cinq A380 qu'elle possède en propre ou en crédit-bail. La compagnie estime l'impact global de la dépréciation de sa flotte d'A380 à 500 millions d'euros. Les appareils devraient être démantelés. Ce coût fort onéreux sera comptabilisé dans le bilan du deuxième trimestre de l'entreprise, qui s'annonce catastrophique avec le trou abyssal de la billetterie et le remboursement des vols annulés qui s'amorce.

La compagnie a précisé que les A380 seront remplacés par des appareils de nouvelle génération, conformément à l'accord conclu avec le gouvernement français dans le but d'obtenir deux prêts à hauteur de 7 milliards d'euros. Des livraisons d'Airbus A350 et de Boeing 787 sont prochainement attendues chez Air France.

Source : Air France-KLM

Modifié le 21/05/2020 à 15h40
45
21
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top