EasyJet : les données personnelles de 9 millions de clients compromises après une cyberattaque

19 mai 2020 à 14h46
0
Avion logo easyJet ©© easyJet
© easyJet

La compagnie britannique a subi une attaque informatique que cette dernière qualifie de « hautement sophistiquée ». Un coup dur qui vient s'ajouter à la crise subie par le secteur aérien.

Déjà sévèrement touchée par la crise de coronavirus, entre le remboursement des billets rattachés aux vols annulés qui vient plomber sa trésorerie et des avions cloués au sol, easyJet a annoncé, ce mardi 19 mai, avoir subi une attaque informatique majeure qui a touché les données personnelles de 9 millions de ses clients.

Les données bancaires de plus de 2 000 clients ont été volées par les hackers

La compagnie aérienne britannique à bas prix indique que les hackers ont eu accès aux adresses électroniques des clients ainsi qu'aux détails de leur voyage. Les données bancaires (carte de crédit) de 2 208 voyageurs du transporteur ont aussi été récupérées par les pirates.

Quant à savoir si les informations détournées ont été déjà réutilisées par des individus malveillants, easyJet fait savoir qu'elle ne détient pas, pour l'instant, de preuve formelle que les données ont été utilisées à des fins illégales par des attaquants informatiques.

La compagnie s'est engagée à entrer le plus tôt possible en contact avec les clients dont les données personnelles ont été exposées pour « les informer des mesures de protection à prendre pour minimiser tout risque de hameçonnage potentiel ». Les clients dont les données bancaires ont été récupérées ont, eux, d'ores et déjà été contactés par l'entreprise.

EasyJet appelle ses clients à faire preuve de la plus grande prudence

EasyJet est parvenue à stopper l'attaque à son système et a, comme le prévoient l'usage et la réglementation, contacté sans attendre l'autorité britannique dédiée à la cybersécurité, équivalent de l'ANSSI en France, le National Cyber Security Centre (NCSC), pour l'informer de l'attaque subie. La CNIL britannique, l'Information Commissioner's Office (ICO) a aussi été mise au courant.

« Nous tenons à nous excuser auprès des clients qui ont été touchés par cet incident », a déclaré le directeur général de la compagnie aérienne, Johan Lundgren, qui appelle les clients à la plus grande prudence dans leur navigation et notamment dans la consultation de leurs courriers électroniques, certains étant désormais encore plus exposés aux tentatives de hameçonnage.

La société, qui a procédé à sa réorganisation pour pouvoir tenir sans voler jusqu'en 2021, lutte comme bon nombre de ses concurrentes pour survivre à une crise de l'aéronautique aux conséquences et à l'ampleur inédits.

Modifié le 19/05/2020 à 15h39
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
scroll top