ZPen : Dane-Elec lance son stylo numérique

Alexandre Laurent
12 décembre 2007 à 17h46
0
00FA000000696654-photo-zpen-dane-elec.jpg
Avec le ZPen (prononcez « Zipen »), entend tout simplement révolutionner la façon dont l'étudiant ou le professionnel prend et gère ses notes au quotidien. Le ZPen est un stylo numérique : équipé d'une mine à encre, comme tout bon stylo traditionnel, il est également capable de capturer votre écriture de façon à ce que vous puissiez l'importer sur votre ordinateur puis convertir vos notes en documents électroniques, les faire passer dans un logiciel de reconnaissance d'écriture manuscrite ou les archiver, voire les placer en ligne pour qu'elles soient accessibles en tout temps et en tout lieu. Rodomontades ou réelle innovation ?

Le ZPen se présente comme un simple porte-mine, à ceci près qu'il est capable de communiquer avec le récepteur fourni pour que ce dernier enregistre les informations écrites par l'utilisateur. La transmission des informations se fait par voie sonore. Concrètement, il suffit d'allumer de fixer le récepteur au sommet de sa feuille de papier puis de l'allumer pour que celui-ci se mette à recevoir les données envoyées par le stylo.

Lorsque le stylo entre en contact avec le papier, il émet un signal sonore inaudible (ultrasons). Ce signal est enregistré au moyen de deux microphones par le récepteur dont les circuits électroniques se chargent ensuite de déterminer la position du stylo. Pour ce faire, ils se basent d'abord sur la vitesse de propagation du son dans l'air, pour déterminer à quelle distance se situe la mine du récepteur, puis calculent par triangulation sa position exacte. Mises bout à bout, ces données permettent à l'appareil de numériser l'écriture manuscrite, sans qu'il soit nécessaire d'utiliser un support particulier.

Seule contrainte : ne rien placer entre le stylo et le récepteur, ce qui obligera les gauchers à placer ce dernier au bas de leur feuille. Pour le transcodage du son, Dane-Elec a fait appel à une solution signée par la société israélienne Epos. Le système résisterait à la majorité des interférences possible, même si l'utilisation de deux exemplaires de l'appareil à très courte distance risque de poser problème. Du fait des ultrasons, les environnements très bruyants pourraient également se révéler problématiques. Chiens, chats et autres animaux ne seront pas affectés, promet Dane-Elec.

000000C800696658-photo-zpen-dane-elec.jpg
000000C800696656-photo-zpen-dane-elec.jpg


Equipé de 1 Go de mémoire Flash lui permettant de stocker les informations numérisées, ainsi que les logiciels nécessaires à leur traitement, le récepteur fonctionne comme une clé USB que l'on n'a qu'à brancher à son ordinateur pour retrouver ses notes et, au passage, recharger la batterie intégrée. Le stylo, qui fait office d'émetteur, fonctionne quant à lui avec deux piles « bouton ». Dane-Elec parle d'une autonomie de l'ordre de 75 heures pour le stylo et de 20 heures environ pour le récepteur.

Enregistrées sous forme d'une suite de vecteurs, les notes ne peuvent être lues que par une visionneuse spécifique, fournie avec le ZPen et compatible Windows, Linux et Mac OS. Une application, uniquement Windows cette fois, permettra ensuite de changer ses notes en documents PDF plus facilement exportables ou de les classer sur son disque dur. Enfin, on dispose d'un module de reconnaissance d'écriture manuscrite. Comme tous les logiciels du genre, celui-ci s'accomode assez mal des pattes de mouche, mais un mode « apprentissage » permet de le former à son écriture.

012C000000696660-photo-zpen-dane-elec-reconnaissance-d-criture.jpg


Dane-Elec offrira dans le courant du premier trimestre 2008 une seconde application, plus originale, dédiée au classement et à l'archivage des notes manuscrites. Celles-ci seront indexées au sein d'une base de données, de façon à ce qu'il ne soit pas nécessaire de conserver les fichiers d'origine. Dans cet index, les notes pourront bien sûr être classées manuellement, mais la grande force de l'application liée devrait être de permettre d'effectuer des recherches sur l'ensemble de ses notes même si ces dernières n'ont pas été converties en un document bureautique classique. Plus puissant que les logiciels de reconnaissance d'écriture manuscrite, cette application nommée Notes Search effectuera une reconnaissance statistique, basée sur un calcul de probabilités et censée lui permettre de détecter un mot même si ce dernier ne serait pas interprété correctement par un autre logiciel.

Afin d'enrichir son produit de services à valeur ajoutée, Dane-Elec prévoit par la suite de proposer à l'utilisateur la centralisation de ses notes sur un service en ligne, afin que celles-ci soient accessibles depuis n'importe quelle machine connectée à Internet. Le ZPen sera lancé début 2008, au prix indicatif de 129 euros.
Modifié le 18/09/2018 à 15h11
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
À Los Angeles, un robot policier ignore une femme qui demandait de l'aide

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top