Enregistreur et traducteur au format carte bleue, le Plaud Note, nourri à GPT-4, a tout d'un indispensable, on vous montre pourquoi

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, chargé de l'actu.
Publié le 29 mai 2024 à 21h04
Le Plaud Note, un petit format qui cache bien des surprises © Alexandre Boero / Clubic
Le Plaud Note, un petit format qui cache bien des surprises © Alexandre Boero / Clubic

Le Plaud Note a fait son apparition en France, et a tout pour rencontrer le succès. Retranscription, traduction et enregistrement sont ses principales fonctionnalités, et il les assume avec brio, le tout dans un format de poche.

Il ne pèse que 28 grammes sur notre balance, mais le Plaud Note est un produit concret, utile, disponible, et surtout, ses fonctionnalités sont très recherchées du grand public. Le petit appareil, d'une épaisseur de trois petits millimètres, brille avec ses capacités de traducteur et d'enregistreur. Ce qui le fait sortir du lot, c'est sa capacité à retranscrire et à enregistrer la voix de multiples manières, grâce à son utilisation de GPT-4, le modèle de langage d'OpenAI. Fonctionnalités, prix, technologie et utilisation, nous avions envie d'en savoir plus. Après avoir découvert le produit à VivaTech, je l'ai essayé à la maison. Et devinez quoi ? Je vais vous dire qu'il vaut le coût/coup.

De multiples fonctions, ô combien utiles : voici comment le Plaud Note fonctionne

L'appareil fabriqué par la start-up chinoise Plaud AI, créée en 2023, est donc, léger, et tout fin. Pour l'allumer, il suffit de presser son petit bouton, sur la droite, et le tour est joué. Deux modes sont disponibles ; un mode « Note », qui capte la voix, permet la retranscription et la traduction ; et un mode « Appel », qui sert pour enregistrer son appel téléphonique, en collant le Plaud Note contre son smartphone, grâce à un petit accessoire aimanté. Pour ne pas se faire piéger, une petite LED s'allume lorsque vous enregistrez. En rappuyant sur le bouton de l'enregistreur, vous le coupez et pouvez générer votre fichier.

Pour pouvoir utiliser l'outil, il faut évidemment avoir téléchargé l'application correspondante. Elle sert à piloter les fichiers que vous avez obtenus. L'appli permet de relier, en Bluetooth, le Plaud Note à votre téléphone.

Une fois cela fait, le fichier apparaît sur votre application, avec tous les autres enregistrements. À partir de là, vous avez le choix. Vous pouvez très bien demander une transcription du fichier, et le générer en français ou dans l'une des cinquante-sept autres langues disponibles. Il est possible ensuite de choisir sa préférence, son template : une note de réunion, une conférence, une discussion, etc.

Voici l'étape de la transcription, sur l'application Plaud © Alexandre Boero / Clubic
Voici l'étape de la transcription, sur l'application Plaud © Alexandre Boero / Clubic

Il est possible également de générer un résumé et même une carte mentale de l'enregistrement, option que nous vous conseillons en cas de long échange seulement. Toutes ces options peuvent prendre de quelques secondes à deux ou trois minutes, selon la durée de l'audio. C'est très rapide, on peut vous le confirmer. Et ce qui est d'autant plus bluffant, c'est que même avec de gros bruits autour de vous, et l'appareil à plusieurs dizaines de centimètres de vous, il parvient à capter la conversation avec une excellente précision.

La retranscription (et j'ai aussi essayé la traduction) est très, très efficace © Alexandre Boero / Clubic

De nombreuses autres options existent, une fois que vous avez le contenu souhaité. Il est possiblle par exemple de partager le lien de la restranscription ou du résumé, de le copier, mais aussi de l'exporter dans différents formats (TXT, DOCX, SRT ou PDF), même chose pour le fichier audio (MP3 ou WAV).

Vous pouvez faire tout ce que vous voulez (ou presque) de vos fichiers © Alexandre Boero / Clubic

Plaud AI ne s'interdit pas de proposer d'autres LLM que GPT-4

Les fonctionnalités tournent grâce à GPT-4, le LLM d'Open AI. Pour le moment, il est d'ailleurs le seul utilisé par Plaud AI, mais il est possible que l'entreprise s'ouvre à d'autres modèles, en fonction des pays. À VivaTech, on nous a confirmé que la possibilité était à l'étude. Il n'est pas impossible donc qu'un jour, le Plaud Note puisse aussi tourner grâce à Mistral AI.

En ce qui concerne les données générées et les fichiers créés, il y a un sauvetage cloud sur l'application. Plaud AI transite par Microsoft Azure, Google Cloud et Amazon Web Services. L'entreprise, qui a commencé à vendre son produit en France, a évidemment été contrainte de respecter le RGPD, pour pouvoir le commercialiser.

Le chargeur du Plaud Note est très discret © Alexandre Boero / Clubic
Admirez l'aspect svelte de l'appareil © Alexandre Boero / Clubic

Le son et la data de base sont conservés dans l'appareil directement. Seul le traitement (la retranscription, la traduction via GPT-4) est fait dans le Cloud. L'entreprise réfléchirait même à opérer le traitement dans des serveurs du pays où se trouve l'utilisateur. Le même principe pourrait s'appliquer pour les LLMs utilisés.

Un abonnement annuel séduisant, et une offre gratuite honnête

Sur son site internet, le Plaud Note est disponible à 169,90 euros. Que vous privilégiez un abonnement payant ou pas, il faut acheter l'appareil. Ensuite, vous pouvez souscrire un abonnement annuel « Pro » qui vous coûte 79 euros par an, avec une limite, assez importante, de 1 200 minutes de retranscription par mois, soit 40 minutes chaque jour du lundi au dimanche.

Pour le moment, les trois premiers mois sont offerts. Si vous ne faites pas le choix de l'abonnement payant, 300 minutes par mois (10 minutes par jour) sont offertes, dans le cadre du programme « Starter ». Pour les Français, le produit est disponible sur le site de Plaud AI.

Voici la gamme des Plaud Note et les étuis proposés © Alexandre Boero / Clubic

Vous devriez, dans les prochains mois, retrouver le Plaud Note sur Amazon, en tout cas si tout va bien. C'est déjà le cas sur la version américaine de la marketplace. Le Plaud Note s'est déjà vendu à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires. Il a, il faut le reconnaître, toutes les qualités pour trouver bien d'autres preneurs.

  • Chat dans différentes langues, dont le français
  • Générer, traduire et obtenir un résumé de texte
  • Générer, optimiser et corriger du code

Créé par OpenAI, ChatGPT est un chatbot avancé propulsé par le modèle linguistique de dernière génération GPT-4. En exploitant des technologies d'apprentissage en profondeur et d'intelligence artificielle, ce chatbot a la capacité de déchiffrer et de comprendre les demandes des utilisateurs. Grâce à son habileté à générer du texte de manière ingénieuse, ChatGPT offre des réponses adaptées et pertinentes, garantissant une interaction de chat fluide et une expérience utilisateur optimisée.

Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Oncle_Picsou

Qu’est-ce qui rend le hardware indispensable, par rapport à une solution 100% basée sur une app?

arsworld

@Oncle_Picsou exactement. Je crois que ce petit appareil, au demeurant fart sympathique, va très vite devenir obsolète vu que les assistants de smartphones vont probablement très rapidement en être capable.

Neferith

Rien. Ca ne fera rien de suffisament mieux qu’un smartphone. Tout le monde a un smartphone, donc c’est produit qui va probablement couler.

bmustang

c’est surtout un produit avec une belle marge et même si c’est PLOUF après qques mois

Loposo

Perso la traduction, j ai Google traduit ou ms, ça traduit l oral, ça peut aussi retranscrire, bref un abonnement pour ça non merci, si à la limite c est traduction instantanée pour avoir une discutions fluide avec quelque un

spark90

le seul avantage que ca a comparé à un smartphone c’est que t’as juste à appuyer sur un bouton sans avoir besoin d’écran. Sinon ca sert à rien, un smartphone est tout autant capable d’enregistrer ta voix.

Rainforce

Les micros sont ou ? c’est ce qu’on voit sur le dessus ?

J’essaie d’avoir d’autres infos concernant l’enregistrement d’appel du smartphone, en vain …

Ils ont tous un iPhone et le colle derrière et ça parle ( je crois ) d’enregistrement par vibration. On ne comprend rien à la com. commerciale.

Pairé en bluetooth sur du android, le truc posé sur la table ça enregistre la conversation des 2 coté ou pas ?

Merci

Yoyoking

Waou t’as le droit de payer un abonnement pour quand même être limité dans l’utilisation.

Werehog

En plus il faut un smartphone pour s’en servir, il n’est pas autonome. Donc aucune utilité, c’est juste un micro déporté en Bluetooth. Ça fait cher le bout de plastique (hors abonnement).
Je me marre si Apple ou Google sortent ce genre de fonctionnalités gratuitement à leur prochaine version d’OS mobile…

MisterDams

On peut y gagner en autonomie peut-être à ne pas enregistrer sur le tel, ou en confort d’usage à pouvoir le poser et manipuler son tel pendant une réunion…

Mais oui il semble que toute la partie innovante/IA par rapport à un dictaphone classique soit dans l’App du smartphone.

Ça fait donc un dictaphone à 179€ qui est exclusivement relié à un outil en offre SaaS. Le truc parfait pour trouver des investisseurs dans ta startup, mais l’angoisse du consommateur moderne.

A noter par ailleurs que l’enregistrement de conversation téléphonique sans l’accord/l’information du correspondant est considérée comme illégale en France (et de nombreux smartphones desactivent d’ailleurs cette fonctionnalité en question chez nous).