Accord à l'amiable entre Google et Microsoft pour Kai-Fu LEE

Par Jérôme Bouteiller
le 26 décembre 2005
 0

Sans attendre de décision de justice, Google et Microsoft sont parvenus à un accord à l'amiable au sujet de l'ingénieur chinois Kaï Fuu LEE

Sans attendre de décision de justice, Google et Microsoft sont parvenus à un accord à l'amiable au sujet de l'ingénieur chinois Kaï Fuu LEE

Après cinq mois de bataille devant les tribunaux américains, Google et Microsoft ont préféré précéder la décision du juge de la cour supère de l'Etat de Washington en signant un accord à l'amiable au sujet de Kaï Fu LEE.

Initialement ingénieur chez Microsoft, Kaï Fuu LEE avait été débauché il y a plus de 5 mois par Google, pour diriger un nouveau centre de recherche et développement en chine. Cette action avait suscité la colère de Microsoft et de son PDG Steve Balmer, ainsi qu'un bras de fer judiciaire entre les deux sociétés.

Les deux sociétés se déclarent "satisfaites" mais ont décidé de garder le silence sur le détail de l'accord. Selon certains webzines américains, Kaï Fuu LEE devrait rester chez Google mais à condition de ne pas débaucher d'autres collaborateurs chez Microsoft et de garder secrets les travaux de recherche de son ancien employeur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top