Bye bye le streaming illégal de Roland-Garros : la "fédé" de tennis fait bloquer 12 gros sites pirates

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, chargé de l'actu.
Publié le 27 mai 2024 à 20h51
Novak Djokovic, dans ses œuvres, ici à Roland Garros © Leonard Zhukovsky / Shutterstock
Novak Djokovic, dans ses œuvres, ici à Roland Garros © Leonard Zhukovsky / Shutterstock

La Fédération française de tennis (FFT) est parvenue à obtenir, il y a quelques jours, le blocage d'une douzaine de gros sites pirates, pour protéger les contenus et droits TV des diffuseurs de Roland-Garros.

Les amateurs de tennis qui ont tendance à profiter des joies du streaming illégal vont devoir se résigner. Ils n'auront plus accès à certains sites très populaires, qui auraient à coup sûr diffusé des matchs du tournoi de Roland-Garros, qui a débuté ce dimanche. La FFT a obtenu une ordonnance du tribunal judiciaire de Paris, le 16 dernier, pour imposer aux opérateurs télécoms le blocage de ces plateformes de streaming et d'IPTV illégales.

12 sites de streaming illégaux bientôt bloqués, à la demande de la Fédération française de tennis

Douze sites qu'Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free et Outremer Télécom vont devoir être bloqués. Certains sont plutôt bien connus et bénéficient d'une large promotion, plutôt regrettable, sur les réseaux sociaux. Trois services d'IPTV illégaux les accompagnent.

Comment ça se passe, désormais ? Le juge du tribunal judiciaire de Paris a, le jour du prononcé de l'ordonnance, soit le 16 mai 2024, laissé trois jours et jusqu'au 9 juin prochain aux cinq opérateurs télécoms visés par l'assignation, pour bloquer ces noms de domaine sur l'ensemble du territoire français. Car certains sont encore, au moment où nous écrivons ces lignes, toujours accessibles.

À l'origine de la procédure, on retrouve la Fédération française de tennis, qui a accordé les droits de Roland Garros aux diffuseurs France Télévisions, qui retransmet gratuitement les matchs en journée, et Amazon Prime Video, qui a la charge de la night session, la rencontre du soir.

Le piratage des contenus sportifs fait toujours partie des habitudes de certains Français

La procédure aura été plutôt rapide, puisque la FFT avait assigné Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free et Outremer Télécom le 10 mai dernier. Mais elle avait démarré bien avant, dès novembre 2023, où cette même fédération avait fait constater par huissier la diffusion illégale de matchs de tennis. Il fallait être patient, puisque la procédure exige des atteintes graves et répétées.

En attendant le blocage potentiel de sites supplémentaires par l'ARCOM, le régulateur du secteur, plus d'un Français sur dix regarde encore des retransmissions sportives sans autorisation des diffuseurs officiels, et ce au moins une fois par semaine. Ils sont, certes, moins nombreux qu'avant, une petite victoire.

Source : l'Informé

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
louchi

Héhé, avec le ptit lien qui va bien en-dessous, sur les VPNs :wink: bien vu !
Sinon, simple blocage DNS, comme d’hab.

alabifr

Voir des millionnaires, même les plus mauvais joueurs, s’envoyer une balle par dessus un filet… Faudrait me payer pour que je regarde ça :grin:. C’est pas une grosse perte pour les pirates

Joeee

Comme tout sport :wink: dans ce cas

e_garfield

Millionnaires :smiley: en effet tu dois pas trop regarder.
Je rappelle, qu’un joueur de tennis est un (petit) chef d’entreprise. Ses gains en tournois constituent, pour la très grande majorité, 100% de ses revenus, sur lesquels sont prélevés des impôts pour les non-résidents (pour les gains en France) (15%), soumis à l’impôt sur le revenus pour les autres.
Dessus, ce joueur paye, son staff, entraineur, soin, déplacement, etc, etc… donc millionnaires pour certains, oui le chiffre d’affaire peut être en millions.

L’ATP a mis en place « Baseline », un programme de salaire garanti (pour éviter entres autres le trucage des paris sportifs). Par ex. pour le top 100 mondial, c’est 300 000, si les price money sont en dessous de cette somme, l’ATP « compense ». Donc c’est pas mal, mais on parle des 100 meilleurs joueurs du monde, ils ne rentrent pas dans la catégorie des « plus mauvais joueurs ».

Pour finir les gains de cette année

Et le cumul pour rigoler
https://www.perfect-tennis.com/prize-money/atp-all-time-career-prize-money/

LeToi

Pour RG ce blest pas très grave a partir ou c’est diffusé majoritairement gratuitement
C’est plus pertinent pour les tournois ATP, diffusés sur des chaines payantes, qui avaient plus a perdre

ZiwiPeak

Pas grave, un 13ème apparaitra comme par magie

cirdan

Très drôle le titre…

Thierry_Arttek

merci pour les liens , ça pourrait peut être servir un jour :slight_smile:

wackyseb

Comme tous les sports, jamais regardé à la TV.
C’est super long et chiant le tennis à regarder !!
Autant j’ai pratiqué longtemps, comme d’autres sports, mais regarder… pffiou
Le pire de tous, c’est quand même le vélo : Des heures interminables devant son écran.

Donc OK pour faire du vélo, mais pas OK pour regarder à la TV

Loposo

Changement dans et c est fait et bon, j’ ai check et j avais encore tous les matchs, même si les sites sont toujours utilisé la plus part des gens ont bougé, sur des service où on a la NFL NHL NBA cricket F1. …
Donc bon c est comme la victoire sur le groupe de hacker de ransomware et 1semaine après c était reparti, il faut avoir la victoire modeste