Après le PageRank, Google réfléchit à un "TrustRank"

Jérôme Bouteiller
Publié le 03 mai 2005 à 00h00
Google vient de déposer des brevets visant à améliorer la classification des pages web en fonction du sérieux de leur éditeur et de la taille des articles

Après la quantité, la qualité. Après avoir révolutionné l'univers des moteurs de recherche avec son "PageRank", un système de notation des adresses web les plus populaires, Google vient de déposer de nombreux brevets auprès de l'USPTO portant sur l'amélioration de la classification des pages web en fonction du sérieux de leur éditeur, de leur date de parution ou encore de la taille des articles.

Destiné à être utilisé dans Google News pour distinguer simples bloggers et articles écrits par des journalistes professionnels, ce nouvel indice visant à définir la fiabilité de la source pourrait s'appeler "TrustRank", le terme ayant également été récemment déposé par Google.

Longtemps synonyme de pertinence, le PageRank commence aujourd'hui à être instrumentalisé par les spécialistes du référencement qui pratiquent une sorte de spamdexing visant à augmenter artificiellement la popularité d'un site média ou d'un site marchand. L'introduction d'un TrustRank réduirait donc d'autant ce type de dérive et redonnerait à Google News, et peut-être demain à l'ensemble des résultats Google, toujours plus de pertinence.
Jérôme Bouteiller
Par Jérôme Bouteiller

Aucun résumé disponible

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.