Après Google, Overture est condamné pour contrefaçon de marque

0
Après l'affaire "Bourse des vols" pour Google, c'est au tour d'Overture d'être condamné par un tribunal français pour contrefaçon de marque pour ses liens spons

Exception culturelle ? Après l'affaire "Bourse des vols" pour Google, c'est au tour de son concurrent Overture, désormais filiale de , d'être condamné par un tribunal français pour la contrefaçon, dans son système de liens sponsorisés, de marques appartenant au groupe Accor.

Pour avoir permis à des voyagistes distincts du groupe Accord d'acheter des marques telles que "Ibis", "Formule 1", "Etap", "Novotel", "Sofitel", "Mercure", "Thalassa", "Coralia", "suite Hôtel", "Ticket Restaurant", Overture a ainsi été condamné à payer 200 000 euros au titre de dommages et intérêts par le tribunal de grande instance de Nanterre.

Ce premier jugement est une double surprise puisqu'il démontre d'une part qu'une équipe humaine, comme c'est le cas chez Overture, ne fait pas forcément mieux que le système grandement automatisé de Google, mais il montre également que même des distributeurs du groupe Accord ne peuvent utiliser ses marques pour en faire sa promotion auprès de clients, sans l'autorisation du groupe hôtelier français...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Blackberry : Le torchon brûle entre Canada et USA
Mio dévoile officiellement les Mio 268 et 269, appareils autonomes de navigation GPS
6nergies.net : une nouvelle alternative à LinkedIn et Viaduc
A9.com dépoussière
Deux nouveaux kiosques de téléchargement signés Musiwave et Neo Music
Blackberry : Le torchon brûle entre Canada et USA
Mio dévoile officiellement les Mio 268 et 269, appareils autonomes de navigation GPS
6nergies.net : une nouvelle alternative à LinkedIn et Viaduc
A9.com dépoussière
Deux nouveaux kiosques de téléchargement signés Musiwave et Neo Music
Haut de page