L'Afrique du Sud adopte une loi controversée sur le cyberterrorisme

Ariane Beky
10 juin 2002 à 00h00
0

Pour lutter contre le cyberterrorisme, l’assemblée nationale sud-africaine adopte une loi critiquée sur les transactions et communications électroniques.

Vendredi dernier l'assemblée nationale sud-africaine a adopté une loi sur les transactions et communications électroniques visant à protéger le pays contre le "cyberterrorisme".

Cette loi, largement controversée par le secteur privé, permettra à la ministre des communications, Ivy MATSEPE-CASABURRI (ANC - African National Congress) de nommer des inspecteurs chargés de contrôler les systèmes de communications et leur contenu, et de procéder à d'éventuelles saisies.

Madame MATSEPE-CASABURRI a néanmoins signalé à l'assemblée qu'elle n'entendait pas "contrôler le commerce électronique en Afrique du Sud".

Cette déclaration de la ministre ne suffira sans doute pas à rassurer les entreprises sud-africaines qui s'inquiètent des velléités interventionnistes de l'Etat sur le commerce en ligne.

Pourtant l'opposition sud-africaine est elle-même favorable à cette loi, à l'exception notable de l'alliance démocratique (DA - Democratic Alliance) qui a voté contre son adoption.

Quant à Salam ABRAM, député membre de l'UDM (United Democratic Movement), il déclarait devant l'assemblée que des "attaques pouvant venir des médias électroniques peuvent être extrêmement dévastatrices".

Le cyberterrorisme, a-t-il poursuivi, "peut déstabiliser n'importe quel pays, même sa situation financière. Qu'il s'agisse d'une fonction de police ou pas, la loi doit fournir une protection nécessaire".

Le 23 novembre 2001, l'Afrique du Sud, aux côtés d'une trentaine de pays (membres du Conseil de l'Europe, Etats-Unis, Canada, Japon), avait adopté la première convention internationale contre la cybercriminalité.

Ce traité signé à Budapest, concernait la lutte contre la criminalité en ligne : des infractions contre les fraudes informatiques, (systèmes, propriété intellectuelle, confidentialité) à la lutte contre la pédo-pornographie sur Internet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les
Orange lance son
2 Français sur 3 auront accès à la 5G en 2025, selon le patron de l'Arcep

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top