Citizendium pour pallier les lacunes de Wikipedia

Par
Le 18 octobre 2006
 0
00078349-photo-wikip-dia.jpg
Larry Sanger, cofondateur de Wikipedia, prépare le lancement d'un projet complémentaire de la célèbre encyclopédie collaborative. L'objectif est de proposer un savoir gratuit, accessible à tous, correctement organisé, à l'aide de contenus vérifiés et impartiaux. Citizendium, puisque tel est le nom de ce nouvel espace, sera lancé d'ici la fin de la semaine, en anglais dans un premier temps.

« De grandes choses ont été accomplies avec Wikipedia, mais le monde est capable de faire mieux », estime Larry Sanger. « Engager des rédacteurs qualifiés, éliminer les contributions anonymes, fonder une communauté mature sous une nouvelle charte, composée de groupes de personnes et d'institutions plus mûrs et plus influents permettront de d'améliorer Wikipedia, extrêmement utile mais souvent inégale dans ses contenus ».

Le principe fondateur de Wikipedia est le suivant : la communauté et les visiteurs de l'encyclopédie modèrent et valident eux-mêmes les contenus, via une interface de type « wiki » qui autorise l'édition directe des pages qui la composent. Dans l'ensemble, le modèle fonctionne correctement mais des abus surviennent inévitablement (voir par exemple Wikipédia attaqué, répond aux plaintes).

Afin d'éviter que des egos surdimensionnés ne changent le cours de l'histoire ou que son encyclopédie soit le lieu de règlements de compte, Larry Sanger envisage de mettre en place une autorité de validation des contenus composée de spécialistes qui seront chargés de vérifier l'intérêt des définitions proposées et la pertinence des informations ajoutées. Rédacteurs, professeurs ou étudiants pourront donc être chargés de la supervision des articles de Citizendium à partir du moment où ils peuvent justifier d'un titre ou d'une raison sociale leur conférant une certaine autorité.

Contrairement à Wikipedia, Citizendium ne prétendra pas à l'exhaustivité. Dans une premier temps, le projet devrait être limité aux thématiques scientifiques. Les premiers contenus seront puisés chez Wikipedia puis passés au crible des « experts » afin d'éventuellement les compléter ou les corriger. Un bien bel outil pourrait donc voir le jour si Larry Sanger parvient à fédérer une communauté suffisamment vaste. Toutefois, peut-être aurait-il été possible d'appliquer cette recette à certaines parties de Wikipedia plutôt que de mettre sur pied un nouveau projet.

Accessible uniquement sur invitation à l'adresse www.citizendium.org, le projet Citizendium ne devrait pas être rendu public avant plusieurs mois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top