Apple condamné à payer $21,7 millions à OPTi

0096000000667646-photo-logo-apple.jpg
La cour du district Est de l'état du Texas a condamné Apple à payer la somme de 21,7 millions de dollars. En effet, la firme de Steve Jobs a été accusée d'avoir violé un brevet initialement déposé par le fabricant de semi-conducteurs OPTi. Déposé en août 2000 et obtenu en juin 2002, le brevet en question décrit une technique permettant une meilleure cohérence de la mise en cache des données via des systèmes de distribution de mémoire partagée.

Cette affaire ne manquera pas d'alimenter les débats concernant la gestion des brevets aux Etats-Unis. En effet, la cour a conclu que la société n'avait pas enfreint de son plein gré ces droits protégés - Apple n'ayant pas eu connaissance du brevet en question. Ainsi la firme de Cupertino ne sera pas obligée de rembourser les frais des actions en justice entamées le 16 janvier 2007. Pour ce même brevet, OPTi a déjà obtenu 10 millions de dollars de la part de NVIDIA et a initié des procédures à l'encontre d'AMD.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Cette smart TV 4K Continental 58
Le pack volant de course Logitech G920 + levier Shifter est vraiment pas cher sur Cdiscount
Les prochains écouteurs WF-1000XM4 de Sony se dévoilent en images
Xbox Series X|S : le Dolby Vision HDR se précise, chez les insiders d'abord et demain pour tous
Cette petite souris sans fil Microsoft Wireless Mobile Mouse est à moins de 10€
MSI met le cap sur le ratio 16:10 et annonce de nouveaux appareils gaming et création
Epic Store : The Lion’s Song offert cette semaine, et une surprise prévue pour la semaine prochaine
Les PC portables modulaires et réparables Framework arriveront en Europe d'ici la fin de l'année
Ghostrunner 2 sera exclusif aux consoles nouvelle génération et aux PC
Gigabyte fait un commentaire sur la fabrication chinoise, perd 550 millions et... présente ses excuses
Haut de page