Apple condamné à payer $21,7 millions à OPTi

07 décembre 2009 à 12h42
0
0096000000667646-photo-logo-apple.jpg
La cour du district Est de l'état du Texas a condamné Apple à payer la somme de 21,7 millions de dollars. En effet, la firme de Steve Jobs a été accusée d'avoir violé un brevet initialement déposé par le fabricant de semi-conducteurs OPTi. Déposé en août 2000 et obtenu en juin 2002, le brevet en question décrit une technique permettant une meilleure cohérence de la mise en cache des données via des systèmes de distribution de mémoire partagée.

Cette affaire ne manquera pas d'alimenter les débats concernant la gestion des brevets aux Etats-Unis. En effet, la cour a conclu que la société n'avait pas enfreint de son plein gré ces droits protégés - Apple n'ayant pas eu connaissance du brevet en question. Ainsi la firme de Cupertino ne sera pas obligée de rembourser les frais des actions en justice entamées le 16 janvier 2007. Pour ce même brevet, OPTi a déjà obtenu 10 millions de dollars de la part de NVIDIA et a initié des procédures à l'encontre d'AMD.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Copenhague : YouTube, CNN et France 3 font cause commune
iPhone : Apple en justice pour violation de brevets
Mininova en berne, pas les téléchargements de torrents
Dell se lance pour de bon dans la téléphonie mobile
Intel annule son Larrabee pour le grand public
HTC : une fuite révèle les futurs terminaux 2010
Interview : Blizzard répond à nos questions Battle.net
Windows : le choix du navigateur bientôt une réalité ?
Le plein de vidéos pour présenter le concept de  Brink
Haut de page