Open source vs logiciel libre : nouvelle polémique

Guillaume Belfiore
Rédacteur en chef adjoint
07 octobre 2009 à 11h38
0
00DC000002465804-photo-stallman.jpg
R. Stallman
Malgré ses divers efforts sur la scène de l'open source, Microsoft reste vivement critiqué par les fervents défenseurs du logiciel libre. C'est ainsi qu'au mois de septembre, Jim Zemlin, le directeur de la fondation Linux, s'est exprimé sur son blog officiel en affichant une position clairement hostile à la société de Redmond. Il déclarait ainsi qu'« il est temps que Microsoft cesse d'attaquer secrètement Linux tout en clamant publiquement vouloir une interopérabilité ». Quelques jours plus tard, la firme de Steve Ballmer ouvrit sa fondation open source CodePlex.org. Cette fois, c'est Richard Stallman qui s'est exprimé.

Microsoft a ouvert sa fondation open source CodePlex.org le mois dernier. Celle-ci se distingue des autres groupes en prenant en compte les dépôts de licences et les besoins de propriété intellectuelle des éditeurs commerciaux. Père du projet GNU et président de la Free Software Foundation, M.Stallman critique notamment le fait que Microsoft utilise le terme « open source » (logiciel dont le code est ouvert) plutôt que Free Software (logiciel libre) qui met en avant la philosophie de la Free Software Foundation comme « la liberté et la solidarité sociale ».

00DC000002465806-photo-miguel-de-icaza.jpg
M. de Icaza
Richard Stallman mentionne également Miguel de Icaza en accusant ce dernier de faire les louanges de Microsoft, notamment parce qu'il siège au conseil de direction de CodePlex.org. Miguel de Icaza est principalement connu pour avoir développé l'environnement de bureau GNOME et participé à plusieurs projets avec Novell notamment Moonlight, visant à porter le plugin Silverlight sur Linux, ou encore Mono, un environnement Linux compatible avec les technologies .NET de Microsoft autorisant ainsi les applications programmées en C#.

Miguel de Icaza a réagit aux propos de M.Stallman, ce qui envenime davantage le débat. Il explique ainsi que « nous voulons tous voir le triomphe du logiciel libre. Cependant, plutôt que d'ouvrir de nouvelles opportunités pour promouvoir ses idées, Richard attaque ses propres alliés parce qu'il ne sont pas des clones de lui-même. En ce qui le concerne, les déclarations du genre Linus "ne croit pas en la liberté" sont devenues monnaie courante ».

La fondation Codeplex devra donc faire ses preuves dans le monde l'Open source et n'obtiendra probablement jamais la faveur de la Free Software Fondation ; un débat sans fin dit-on.. Reste à savoir si, pour sa part, Microsoft saura convaincre les développeurs de partager leurs applications sur Codeplex.

Guillaume Belfiore

Rédacteur en chef adjoint

Rédacteur en chef adjoint

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet