CodePlex.org : Microsoft ouvre sa fondation open source

11 septembre 2009 à 10h59
0
02408006-photo-codeplex-foundation-logo.jpg
En début de semaine nous apprenions que le groupe Open Invention Network, composé de plusieurs grands défenseurs de Linux (IBM, Sony, Red Hat), tentait de racheter une vingtaine de brevets initialement déposés par Microsoft. Pourtant, la firme de Steve Ballmer vient de créer la surprise en levant le voile sur sa propre fondation open source. Baptisée CodePlex Foundation, cette initiative s'appuie sur les efforts précédemment fournis par Microsoft avec son répertoire de téléchargement public CodePlex.

Si cette fondation se distingue de la librairie open source CodePlex, elle « résout des problèmes similaires avec pour but de rassembler les développeurs open source et commerciaux au sein d'un même endroit afin qu'ils puissent collaborer ». Microsoft explique par ailleurs que contrairement à la fondation Mozilla ou GNOME, CodePlex souhaite gérer un plus large éventail de projets tout en prenant en compte les dépôts de licences et les besoins de propriété intellectuelle des éditeurs commerciaux. Microsoft ajoute : « en ce sens nous souhaitons que la fondation CodePlex soit un complément et non pas un concurrent des autres fondations open source ».

« Nous pensons que les éditeurs de logiciels commerciaux et les développeurs qui travaillent pour eux ne participent pas beaucoup au sein de projets du logiciel libre », est-il expliqué sur le site officiel. Ces derniers temps Microsoft tente de redorer son image et médiatise ses contributions auprès de la communauté. Ainsi, au mois de mars la firme a publié le logiciel !exploitable Crash Analyzer, un outil permettant aux développeurs d'analyser les failles de sécurité des logiciels en cours de développement. Plus récemment, quelques heures avant l'Open Source Convention, la société a également mis à disposition en licence GPL v2 le code de certains de ses pilotes dédiés à la prise en charge réseau Ethernet ainsi qu'aux interfaces de stockage IDE et SCSI.

Mercredi dernier, Jim Zemlin, le directeur de la fondation Linux, s'est exprimé au sujet du rachat des brevets et a publié un billet sur son blog officiel. Il affiche une position clairement hostile à la société de Redmond et déclare qu'« il est temps que Microsoft cesse d'attaquer secrètement Linux tout en clamant publiquement vouloir une interopérabilité ». La fondation CodePlex saura-t-elle convaincre les plus fervents défenseurs du libre ?

Le conseil de direction de la fondation CodePlex est constitué, entre autres, de Sam Ramji, directeur de la stratégie de développement chez Microsoft et particulièrement engagé dans les choix open source de la société. Nous retrouvons également Miguel de Icaza, le fondateur du gestionnaire de fenêtre GNOME et du projet Moonlight.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test des AirTags : l'accessoire Apple indispensable des têtes en l'air ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
Des chercheurs ont réussi à pirater une Tesla à l'aide d'un drone (et Tesla a déjà patché la faille)
Saliout-1 : la première station spatiale, et pas la plus heureuse
Test de Resident Evil Village : une balade à la campagne qui tourne mal
Idéal pour le télétravail, cet ordinateur HP Chromebook passe à moins de 300€ !
Mini-LED à l’assaut de l’OLED ? On fait le point sur cette ambitieuse technologie LCD
Portal : un fan du jeu a transformé son Alexa en une GLaDOS plus vraie que nature
Test du Moustache Friday 27 FS Speed : un speedbike efficace, mais aussi des contraintes
Un prototype du Cybertruck de Tesla se pavane dans les rues de New-York
Haut de page