Linux : Microsoft ouvre sous GPL 20.000 lignes de code

00B4000002312326-photo-logo-licence-gnu-gpl.jpg
Le monde à l'envers ? Quelques heures avant l'ouverture de l'Open Source Convention, qui se tient actuellement à San Jose en Californie, Microsoft a annoncé lundi la mise à disposition prochaine sous licence GPL v2 de certains de ses pilotes dédiés à la prise en charge réseau Ethernet ainsi qu'aux interfaces de stockage IDE et SCSI qui, jusqu'ici, n'étaient disponibles que sous forme de binaires. Au total, quelque 20.000 lignes de code sont concernées.

Objectif, pour Microsoft : faciliter la prise en charge des systèmes d'exploitation Linux, dont le noyau pourra utiliser ces pans de code, sur sa technologie de virtualisation Hyper-V, déployée au sein de Windows Server 2008. Publié sous licence GNU General Public License, ce code pourra être implémenté au sein du noyau Linux, et réutilisé par la communauté. « Nous avons choisi la licence GLP v2 car c'est sur celle-ci que repose le noyau Linux », a précisé lundi Alfonso Castro, responsable plateforme stratégie pour Microsoft France, à l'occasion d'un point presse téléphonique.

Ce faisant, Microsoft assurera une meilleure interopérabilité entre les systèmes Windows et Linux dans l'univers des serveur. Une façon pour l'éditeur de renforcer l'attrait des solutions maison face à des produits concurrents comme VMWare, Xen ou KVM, la solution de virtualisation aujourd'hui intégrée au noyau Linux.

Microsoft s'engage par ailleurs à assurer la maintenance de ce code. Reste à voir si cette initiative sera accompagnée d'une documentation suffisamment riche pour en permettre la bonne exploitation, et si elle sera élargie à d'autres composants logiciels.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie
Test ASRock B560M Steel Legend : parce que le Z590 n'est pas forcément indispensable
Test de Mass Effect Édition Légendaire : une trilogie qui fait toujours son petit effet
Haut de page