Linux : Microsoft ouvre sous GPL 20.000 lignes de code

Alexandre Laurent
21 juillet 2009 à 09h36
0
00B4000002312326-photo-logo-licence-gnu-gpl.jpg
Le monde à l'envers ? Quelques heures avant l'ouverture de l'Open Source Convention, qui se tient actuellement à San Jose en Californie, Microsoft a annoncé lundi la mise à disposition prochaine sous licence GPL v2 de certains de ses pilotes dédiés à la prise en charge réseau Ethernet ainsi qu'aux interfaces de stockage IDE et SCSI qui, jusqu'ici, n'étaient disponibles que sous forme de binaires. Au total, quelque 20.000 lignes de code sont concernées.

Objectif, pour Microsoft : faciliter la prise en charge des systèmes d'exploitation Linux, dont le noyau pourra utiliser ces pans de code, sur sa technologie de virtualisation Hyper-V, déployée au sein de Windows Server 2008. Publié sous licence GNU General Public License, ce code pourra être implémenté au sein du noyau Linux, et réutilisé par la communauté. « Nous avons choisi la licence GLP v2 car c'est sur celle-ci que repose le noyau Linux », a précisé lundi Alfonso Castro, responsable plateforme stratégie pour Microsoft France, à l'occasion d'un point presse téléphonique.

Ce faisant, Microsoft assurera une meilleure interopérabilité entre les systèmes Windows et Linux dans l'univers des serveur. Une façon pour l'éditeur de renforcer l'attrait des solutions maison face à des produits concurrents comme VMWare, Xen ou KVM, la solution de virtualisation aujourd'hui intégrée au noyau Linux.

Microsoft s'engage par ailleurs à assurer la maintenance de ce code. Reste à voir si cette initiative sera accompagnée d'une documentation suffisamment riche pour en permettre la bonne exploitation, et si elle sera élargie à d'autres composants logiciels.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
L'électricité sans fil ne serait bientôt plus un mythe
L'inquiétude monte à l'international vis-à-vis d'hypothétiques
scroll top