Du WiFi pour recharger son téléphone portable ?

12 juin 2009 à 18h17
0
Que diriez-vous d'un téléphone portable qui n'a jamais besoin d'être branché à une prise de courant ? Le centre de recherche de Nokia de Cambridge (Royaume-Uni) travaille en tout cas sur une technologie permettant de récolter l'énergie des ondes radios ambiantes. Intel présentait déjà en début d'année une technologie similaire, mais sur très courte distance.

Ce procédé tire parti des radiations électromagnétiques issues des antennes de radio et de télévision, des points d'accès WiFi, sans oublier celles des relais de téléphone. À l'instar des puces RFID, cette technologie convertit ces radiations en énergie.
01892512-photo-wireless-resonant-energy-link.jpg
Le prototype actuellement en fonctionnement peut pour l'heure produire 5 milliwatts, l'objectif étant d'atteindre 50 milliwatts. Il s'agit pour ce faire d'élargir la plage de fréquence sur laquelle le dispositif récupère l'énergie, d'environ 500 MHz à 10 GHz, une bande sur laquelle de nombreux canaux sont utilisés.

Le fabricant finlandais envisage en outre de combiner cette dernière à d'autres sources écologiques comme l'énergie solaire, et ainsi dépasser les 50 milliwatts. Si tous les chercheurs s'accordent à dire que l'objectif est ambitieux, Nokia espère toutefois commercialiser cette technologie « dans trois à quatre ans ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top