Windows sur ARM : un nouvel émulateur x64 promet l'arrivée de nombreuses applications

01 octobre 2020 à 10h20
22

Dans l'un de ses billets de blog, Microsoft révèle être en train de travailler à la prise en charge des applications x86 64-bit pour les appareils reposant sur une architecture ARM.

Historiquement destinée aux smartphones , l'architecture ARM a longtemps été choisie par les constructeurs pour son excellente gestion de l'autonomie. Du côté des PC, c'est plutôt la plateforme x64 d'AMD et d'Intel qui domine. En toute logique, c'est donc sur cette dernière que les principaux logiciels, comme ceux de la suite Adobe, sont aujourd'hui optimisés. Toutefois, les avancées en matière de performances sur les SoC ARM pourraient bien changer la donne.

Microsoft : une migration vers ARM

Chez Microsoft, on ne peut pas dire que les premiers essais sous ARM aient été un grand succès. On se souvient de la première tablette Surface RT, particulièrement limitée dans son écosystème d'applications, qui créait une véritable confusion chez le consommateur.

Certes, Microsoft a porté sa suite Office sur ARM, mais bon nombre de logiciels sont encore uniquement disponibles sur la plateforme x86 d'AMD et Intel. Pour remédier à ce problème, l'éditeur de Redmond avait dévoilé un premier émulateur permettant d'exécuter sous ARM des logiciels x86 en 32-bit. Toutefois, les applications les plus récentes, les plus puissantes et donc les plus populaires sont optimisées pour des architectures x86 64-bit. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'à l'heure actuelle, beaucoup de logiciels ne peuvent être installés sur la Surface Pro X. Et c'est précisément là que Microsoft jour sa dernière carte.

Les développeurs attendaient depuis longtemps une mise à jour de l'émulateur : elle sera bientôt disponible. En effet, Panos Panay, responsable produit chez Microsoft annonce : « nous allons étendre la prise en charge aux applications x64 avec un émulateur qui commencera à être déployé au sein du programme Windows Insider en novembre ».

Microsoft ajoute que son navigateur Edge et son logiciel Teams ont déjà été portés sur ARM, à l'instar de l'outil de développement Visual Studio code.

Microsoft et Apple, même combat

Notons que Microsoft n'est pas la seule société à amorcer une transition vers ARM. Au mois de juin, lors de sa conférence WWDC, Apple a officiellement annoncé son nouveau processeur Apple Silicon. Ce dernier est basé sur une architecture ARM et offrirait des performances bien plus élevées que les puces Intel aujourd'hui présentes au sein des Mac.

Pour accompagner cette transition, la firme de Tim Cook annonçait la mise à disposition de son émulateur Rosetta 2 pour les applications x86 64-bit aujourd'hui disponibles sur macOS.

Source : Microsoft

Modifié le 01/10/2020 à 10h27
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Intel Arc : Alchemist aXXX, Battlemage bXXX ou Celestial cXXX, le nom des cartes fait rêver
SSD PCIe 5.0 : Kioxia présente un modèle capable d'atteindre 14 Go/s
CPU-Z, SiSoftware : les performances du Core i9-12900K se précisent encore
Asus Republic of Gamers annonce la gamme Moonlight, toute de blanc vêtue
Seconde main : attention à la sécurité des données
NZXT annonce le H510 Flow Case, optimisé pour le refroidissement
AMD Radeon RX 6600 : les tests prévus pour mi-octobre, pour une sortie dans la foulée ?
Google : le Pixelbook 2 aurait la même puce Tensor que les Pixel 6 (et 5 couleurs)
La branche commerciale de la fondation Raspberry Pi lève 45 millions de dollars
NVIDIA GeForce RTX 30xx SUPER : jusqu'à 10 752 cœurs et 24 Go à 1500 $ ?
Haut de page