Volkswagen ne vendra plus de véhicules thermiques en Europe dès 2035. Qu'en est-il du reste du monde ?

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
28 juin 2021 à 10h00
23
Volkswagen ID.4 © Camille Pinet pour Clubic
© Camille Pinet

Suivant la tendance amorcée par plusieurs constructeurs, Volkswagen vient d’annoncer dans la presse allemande que la commercialisation des moteurs thermiques prendrait fin d’ici 2035 au sein de l’entreprise.

L’information provient de l’un des membres du conseil d’administration du groupe Volkswagen, Klauss Zellmer, qui profite de cette déclaration pour annoncer une neutralité carbone de l’entreprise dans moins de 30 ans.

La fin du thermique et la neutralité carbone

Le constructeur allemand va cesser de vendre des véhicules à motorisation thermique d’ici 2035 en Europe. Cette décision sera suivie par un arrêt similaire aux États-Unis et en Chine peu après. Cependant, l’Amérique du Sud et l’Afrique continueront à proposer des voitures Volkswagen avec une motorisation thermique pendant un laps de temps plus long.

Cette déclaration fut aussi l’occasion d’évoquer l’objectif fixé par la marque d’atteindre la neutralité carbone d’ici le milieu du siècle, soit en 2050 au plus tard.

Ces déclarations suivent les annonces précédentes des autres constructeurs automobiles tels que Ford, en avril dernier, qui annonçait la fin des moteurs thermiques dans leur gamme d’ici 2030. Honda, le constructeur japonais, a également déclaré retirer progressivement ses motorisations thermiques de son catalogue d’ici 2040.

L’essor de l’électrique sous l’impulsion de plusieurs pays

L’engouement actuel pour les véhicules électriques est le résultat des progrès effectués ces dernières années sur l’autonomie de ces derniers, mais également de la volonté politique de plusieurs pays appuyée par de nombreuses incitations financières comme le bonus écologique ou la prime à la conversion en France.

Ainsi, la Norvège souhaite l’arrêt des ventes de véhicules dotés d’un moteur à combustion dans le pays d’ici 2025, le Royaume-Uni vise quant à lui 2030, et la France s’est fixé un objectif similaire pour 2040. Volkswagen espère que 70 % de ses ventes en Europe d’ici 2030 seront composés de motorisation électrique.

La tendance est identique à l’étranger ainsi qu'aux États-Unis, où la Californie envisage la suppression de la commercialisation de ce type de motorisation pour 2035. Plusieurs autres États américains devraient suivre la même tendance se calquant sur la Californie.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
18
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Une route capable de recharger votre véhicule à 200 kW ? C'est ce que tente l'État de l'Indiana
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Toyota dévoile son plan « Beyond Zero » pour devenir le leader mondial de la mobilité zéro émission
Incendies de batteries : GM rappelle à nouveau les Chevy Bolt et pointe LG du doigt
L'ouverture des Superchargeurs aux autres marques pourrait rapporter 25 milliards à Tesla
Les véhicules électriques ont doublé leur part de marché en Europe en 2021
Mercedes-Benz tease une électrique capable de 1 000 km d'autonomie
Mercedes-Benz se veut tout électrique d'ici 2030
General Motors stoppe la production de ses pick-up à cause de la pénurie de semi-conducteurs
Aux États-Unis, les utilisateurs de Lyft pourront bientôt réserver des trajets en voiture autonome
Haut de page