Volkswagen ne vendra plus de véhicules thermiques en Europe dès 2035. Qu'en est-il du reste du monde ?

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
28 juin 2021 à 10h00
23
Volkswagen ID.4 © Camille Pinet pour Clubic
© Camille Pinet

Suivant la tendance amorcée par plusieurs constructeurs, Volkswagen vient d’annoncer dans la presse allemande que la commercialisation des moteurs thermiques prendrait fin d’ici 2035 au sein de l’entreprise.

L’information provient de l’un des membres du conseil d’administration du groupe Volkswagen, Klauss Zellmer, qui profite de cette déclaration pour annoncer une neutralité carbone de l’entreprise dans moins de 30 ans.

La fin du thermique et la neutralité carbone

Le constructeur allemand va cesser de vendre des véhicules à motorisation thermique d’ici 2035 en Europe. Cette décision sera suivie par un arrêt similaire aux États-Unis et en Chine peu après. Cependant, l’Amérique du Sud et l’Afrique continueront à proposer des voitures Volkswagen avec une motorisation thermique pendant un laps de temps plus long.

Cette déclaration fut aussi l’occasion d’évoquer l’objectif fixé par la marque d’atteindre la neutralité carbone d’ici le milieu du siècle, soit en 2050 au plus tard.

Ces déclarations suivent les annonces précédentes des autres constructeurs automobiles tels que Ford, en avril dernier, qui annonçait la fin des moteurs thermiques dans leur gamme d’ici 2030. Honda, le constructeur japonais, a également déclaré retirer progressivement ses motorisations thermiques de son catalogue d’ici 2040.

L’essor de l’électrique sous l’impulsion de plusieurs pays

L’engouement actuel pour les véhicules électriques est le résultat des progrès effectués ces dernières années sur l’autonomie de ces derniers, mais également de la volonté politique de plusieurs pays appuyée par de nombreuses incitations financières comme le bonus écologique ou la prime à la conversion en France.

Ainsi, la Norvège souhaite l’arrêt des ventes de véhicules dotés d’un moteur à combustion dans le pays d’ici 2025, le Royaume-Uni vise quant à lui 2030, et la France s’est fixé un objectif similaire pour 2040. Volkswagen espère que 70 % de ses ventes en Europe d’ici 2030 seront composés de motorisation électrique.

La tendance est identique à l’étranger ainsi qu'aux États-Unis, où la Californie envisage la suppression de la commercialisation de ce type de motorisation pour 2035. Plusieurs autres États américains devraient suivre la même tendance se calquant sur la Californie.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
18
Johnny6
C’est bien. Au moins ils pourront plus tricher sur la pollution de leurs véhicules … Ok c’était gratuit mais je pouvais pas m’empêcher.
bafue
C’est loin d’être les seuls…
LeToi
J’ai entendu ailleurs que la mesure n’était pas encore prévue aux USA car le parc de bornes de recharge y était insuffisant… parce qu’il l’est en France ?
Altenna13
les questions que je me pose :<br /> -Quand est il des voiture hybride?<br /> -Quand est il des véhicule type fourgon? Car en full électrique ça sera compliqué.<br /> Est l’augmentation production d’électricité et de lithium?
nordic16
2021 à 2035 il reste donc 14 années pour réussir le changement ou l’échec de ce changement. Ce genre d’annonce n’a finalement rien de bien contraignant devant tant d’années n’est que de la com. Chose certaine si comme les autres ils donneront dans le tout électrique ou hybride électrique hydrogène pour les véhicules lourds il reste bien du temps pour que tout l’occident soit munit de suffisamment de bornes de chargements pour que les voitures électriques deviennent la norme partout sans compter l’évolution toujours possible des batteries et super condensateurs. La voiture à moteur thermique d’aujourd’hui a bénéficié d’une centaine d’années d’évolution technologiques pour arriver à ce qu’elle sont aujourd’hui. Faut aussi donner un peut de temps au temps à la technologie de l’électrique d’évoluer.
rexxie
2035 c’est très loin. C’est bien plus du marketing verdâtre. L’urgence climatique commande beaucoup plus de rapidité à agir.
Proutie66
Il y a pas d’urgence… ça veut rien dire…
ddrmysti
Non, mais là n’est pas le problème. Ce genre d’annonce sur 15 ans, c’est la même chose pour une entreprise ou un politique, c’est tellement loin que d’ici là, les décisionnaires auront changés plusieurs fois, donc le plan globale aura changé plusieurs fois, et personne ne se souviendra de ce qui a été dit 15 ans auparavant.<br /> C’est globalement ce qu’on appelle de la com…
ddrmysti
Promis, si demains tu règle le problème de l’argent nécessaire pour acheter un véhicule électrique, du besoin de recharge à domicile pour les gens qui n’ont pas un garage avec une place par voiture, de l’autonomie et la recharge en déplacement qui peuvent être un calvaire, du besoin colossale en en électricité pour alimenter tout ce petit monde, ou encore la production des batteries qui nécessitent des matériaux rare et polluants, promis après demain on passe tous à l’électrique !<br /> Heureusement il y a des gens qui sont plus terre à terre et ont conscience que ce genre de transition ne se fait pas sur un ans, car au delà du chois propre a un constructeur de passer au tout électrique, quelqu’un qui a une vision plus globale du problème se rend compte que pour que tout le monde puisse rouler au tout électrique, il y a énormément de facteurs à prendre en compte et de problèmes à régler.
philouze
"Il y a pas d’urgence… "<br /> non, du tout. C’est pas comme si chaque tonne de co² supplémentaire qu’on envoyait là haut n’allait pas y rester 300 ans et se cumuler à une situation qui est déjà limite hors de contrôle.<br /> Il y a une énorme lacune de communication, dès l’école, sur la gravité de ce problème planétaire, qui entretient une sorte de flou et même de skyzo entre l’incroyable urgence / gravité … et le fait que le reconnaitre, le marteler, flinguerait les politiques et les économies qui se saisiraient réellement du problème.
LedragonNantais
C’est pas moi qui acheterai leur daube au groupe VAG. Par contre ça va être rigolo le bilan carbone avec toutes ces bagnoles électrique qu’il faudra recharger, surtout en Allemagne, quand ont sait qu’ils tournent encore aux centrales à charbon xD
Savysan
Oui oui, on va tous mourir, c’est la fin du monde, tout ça… le millénarisme, surtout après l’année qu’on vient de se taper, ça commence à bien faire.<br /> On rigolait quand nos anciens nous racontaient que les bonnes soeurs les terrifiaient quand ils étaient petits sur Dieu qui te regarde et l’Enfer qui te guette, et là en 2021, t’en as qui veulent terrifier les enfants sur cette force invisible, le Diable CO2, qui va tous nous tuer.<br /> Sinon, évidemment que cette annonce c’est de l’esbrouffe et du signalement de vertu, 2035 c’est bien trop court pour mettre à niveau tout le système électrique européen et construire toutes les centrales nucléaire nécessaires pour soutenir cette transition.
Coreylus
@philouze<br /> Voila comment se contredire tout seul en 1 phrase:<br /> «&nbsp;…le fait que le reconnaitre, le marteler, flinguerait les politiques et les économies qui se saisiraient réellement du problème.&nbsp;»<br /> Si ce saisir du problème flingue une économie, cela veut dire que tu seras à court d’argent avant d’avoir achevé ton projet. Etre dans un pays ruiné qui à aussi foiré sa transition énergétique… Je comprend pas l’intérèt.<br /> Prenons l’exemple des véhicules electriques:<br /> En france vous avez environ 40 millions de véhicules.<br /> Le prix moyen d’un véhicule électrique est de 27000€.<br /> Cout total pour remplacer le parc automobile est donc de: 1 080 000 000 000€<br /> A titre de comparaisons:<br /> Si vous pouviez sortir cette somme chaque année , en moins de 4 ans la dette française n’existerait plu.<br /> Autre comparaison:<br /> Cout de remplacement du parc auto 1 080 000 000 000€<br /> Budget annuel de l’état français 389 000 000 000€<br /> C’est comme si vous aviez à payer 4 ans d’impots dans un pays sans police, sans hopitaux, sans armé, sans école, sans retraite, sans chomage etc… juste pour remplacer le parc automobile. (Et l’on sait que c’est qu’une petite part du problème).<br /> Voila pourquoi utiliser les mots urgence et gravité sans évoquer de solution, ne peut être pris au sérieux. Oui c’est urgent, oui c’est grave, mais non, nous n’avons pas les moyens de faire une transition rapide.
Iceslash
Tu ne prends pas en compte le renouvellement annuel du parc automobile, avec un peu plus de 2 Millions en 2018 et en 2019 par exemple. Je pense que le calcul est amplement plus complexe.<br /> Mais ce qui est claire, le prix de la voiture électrique doit absolument baisser…
bmustang
volkswagen pourrait faire mieux, mais trop d’entreprises seraient sur le carreaux et des milliers d’emplois perdus.
Coreylus
@iceslash<br /> Si si je le prend en compte.<br /> On nous parle d’urgence et de gravité. Le soucis c’est que l’on à pas de solution instantané viable à offrir.<br /> 2 millions de véhicule en 2020 = quoi? 220 000 véhicule electrique (11%) ?<br /> Si les 2 millions de véhicules vendu étaient tous électrique alors oui, on pourrait probablement dire, qu’en 2040 nous serions tous possesseurs de véhicules électrique. Mais nous sommes encore loin de ces chiffres.<br /> Il y a une réelle volonté de passer à l’electrique qui va au dela des enjeux écologiques (notamment pour la balance commerciale) mais ce que j’essayais de dire dans ma réponse à un post précédent, c’est que cela prend du temps. On pourra nous marteler 100fois que c’est urgent, ça ne changera rien. Si d’un coté la transition énergétique doit être au coeur de nos politiques , de l’autre, il faut être clair… cela prendra du temps car notre économie doit être en mesure de pouvoir l’encaisser.
philouze
Tu sembles ignorer ce qu’est une disruption.<br /> La tendance n’est pas linéaire mais exponentielle, au vrai sens du terme.<br /> il y a une bascule au moment ou plus personne ne veut ou peut acheter l’ancien système<br /> il y a une bascule ou plus personne ne supportera de payer un plein thermique 65 balles au lieu de 8<br /> Enfin il y a la pression des zones interdites aux thermiques, la peur de ne pas pouvoir revendre en occase qui précipite la décision.
ddrmysti
Mouai, si le problème se résumait à payer son plein 8€ au lieu de 65€, ça fait un bout que tout le monde roulerait en électrique.<br /> Encore un qui se croit intelligent en focalisant sur un seul point, mais qui n’arrive pas à avoir une vision suffisamment large du problème pour prendre en compte tout ce que ça implique.
cbubu67
La fin des véhicules thermiques… quelle belle utopie !!!<br /> Quand on sait que la fabrication des batteries est une catastrophe écologique !!! Sans savoir si la quantité des matières premières sont suffisantes, sans savoir si la quantité d’énergie est suffisante pour alimenter tous les véhicules électriques en 2035.<br /> Bref il s’agit comme d’habitude d’une histoire d’argent.
philouze
elminster44:<br /> En même temps je doute qu’on résolve la situation avec juste le remplacement des thermiques.<br /> C’est tout notre mode de vie à l’occidentale qu’il faudrait changer entre la surconsommation, la surproduction, le divertissement à outrance, la mobilité à outrance, la surpopulation, etc, etc.<br /> En attendant on peut toujours se donner bonne conscience<br /> C’est tout les postes qui sont à réduire, en commençant par les postes qui emmettent le plus, et dedans, y’a bien les transports.<br /> Attention au sophisme de la solution idéale, qui par définition, n’existera pas, comme on dit, «&nbsp;un c*n qui marche va souvent plus loin qu’un intellectuel assis.&nbsp;»
nirgal76
Faut arrêter avec l’autoflagellation, un habitant européen consomme et pollue beaucoup moins qu’un habitant du golfe par exemple. Ils ont des taux de co2 / hab très très largement supérieur aux occidentaux. si on faisait tous comme eux, la planète serait déjà un cailloux désert.<br /> la VE, moi ça me va (enfin, quan dça aura un peu plus d’autonomie et un temsp de recahrge plsu court) j’ai une maison et sous sol pour recharger tranquillement, mais je plein tout ceux pour qui ce n’est pas le cas. Va falloir un paquet d’années avant de rendre tout cela possible pour tout le monde, suffit pas de se décider sur une date pour arrêter le thermique, faut s’en donner les moyens. Et ce sont encore les plus pauvres qui en pâtirons le plus (les subventions ne faisant de toutes façons qu’augmenter les prix de base). Sans parler du chômage dans l’automobile, les VE sont plus simples et y’a un paquet d’équipementiers qui vont mettre la clés sous la porte. Ca aussi, il faut des années pour préparer une hypothétique reconversion (si c’est possible), on ne peut pas dire stop dans 5 ans comme ça, faut un vrai plan, pas juste de l’idéologie.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Tesla règne toujours en maître sur l’électrique aux États-Unis
Aux États-Unis, les Superchargeurs Tesla se font régulièrement vandaliser (et personne ne comprend pourquoi)
Renault veut monter un pôle consacré à l'électrique en France
La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
GM veut revenir en Europe avec de nouveaux modèles électriques
Tesla ferme les commandes de Cybertruck en Europe
Les aides à la conduite de la Volkswagen ID.5 obtiennent une note parfaite au test Euro NCAP
Ces YouTubeurs transforment une Tesla Model 3 en... tank
L'écurie McLaren rejoint le championnat de Formule E électrique
Les voitures électriques nouvelles stars des salons auto aux dépens des voitures de luxe
Haut de page