Tom-Tom lance son véhicule de test entièrement autonome

08 septembre 2019 à 20h32
0
TomTom Voiture autonome
TomTom International B.V

L'enseigne TomTom est d'abord connue pour ses services de géolocalisation. Cette fois, elle se lance pleinement dans l'univers de la voiture autonome, annonçant l'arrivée d'un véhicule de test.

La voiture, qui contient une foule de capteurs, de caméras et de radars, doit permettre une amélioration des services de cartographie proposés de la marque.

Une Volvo modifiée

TomTom a donné, le 5 septembre, des détails quant à son tout nouveau véhicule, qui se veut être pleinement autonome. Pour être clair, il ne s'agit pas de « son » véhicule, mais d'une Volvo XC90 grandement modifiée pour pouvoir accueillir divers équipements : le communiqué de TomTom mentionne huit scanners lasers, des caméras ainsi que six radars. Cela doit fournir une vision des environs du véhicule sur 360 degrés.

Tout cet équipement permettra de tester trois services pensés par TomTom : la cartographie HD, un service de cartographie baptisé Roadagrams et basé sur le crowdsourcing, et un service de streaming nommé TomTom AutoStream.

Willem Strijbosch, directeur du département de la conduite autonome chez TomTom, explique : « Avoir notre propre véhicule autonome est un avantage primordial lorsqu'il faut développer la technologie nécessaire à une conduite confortable et sûre. Nous pouvons tester en continu notre technologie de cartographie sur les routes, avec des données de grande qualité sur son fonctionnement dans une multitude de situations et, très rapidement, l'intégrer à notre IA-pilote ».

Nouveaux accords en vue

Ainsi équipé, le véhicule sera en mesure d'interpréter de façon précise ce qui l'entoure, à commencer par la signalisation ou la forme des voies environnantes. Il doit être en mesure de se représenter son environnement pour mieux planifier son chemin. À terme, les services mis au point par ce véhicule de test doivent être mis à disposition des constructeurs. TomTom a déjà annoncé la signature d'un accord avec des partenaires pour la fourniture de sa cartographie HD, qui concernera le continent européen, les Etats-Unis et l'Asie. Willem Strijbosch poursuit : « Maintenant que nous pouvons avancer plus vite dans la recherche et le développement de nos produits, nous allons élever la qualité de notre offre ».

Sur ce point, TomTom est déjà un partenaire de prédilection auprès des grands groupes automobiles : en mars 2019, au moment du Salon de Genève, l'entreprise avait annoncé reconduire ses accords avec six constructeurs, et en avoir conclu de nouveaux avec deux de plus. 2019 est donc au beau fixe pour le champion de la cartographie, après qu'il ait souffert en 2018 d'un accord entre Renault, Nissan et Mitsubishi d'une part, et Google d'autre part.

TomTom est présent jusqu'au 13 septembre au Salon de l'automobile de Francfort (Hall 8) pour présenter la technologie de son véhicule de test.

Source : Globe Newswire
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Leaders de la tech' et gouvernements veulent davantage de drones en Afrique
Le meilleur jeu Star Wars va être porté sur Switch et PS4 le 24 septembre
Une start-up du CERN utilise l'accélération de particules pour détecter drogues, armes et explosifs
Les PowerToys pour Windows reviennent : ce n'est pas une blague et la preview est disponible
Volkswagen va proposer un système de conversion électrique pour sa Coccinelle
Les caisses automatiques à reconnaissance faciale sont une réalité en Chine
Netflix introduit une nouvelle fonctionnalité
Gears 5 est le tout premier AAA a être parfaitement accessible aux sourds et malentendants
Banana Pi sort la BPI R64,
Pour mieux orienter les parents, PEGI lance une application filtrant les jeux
Haut de page