Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite

Alexandre Boero Contributeur
12 juillet 2019 à 14h54
0
PSA test autonome (4).png
(Crédits : Michael Moore - PSA)

Le constructeur PSA, en collaboration avec Vinci Autoroutes, a pu tester de nouvelles fonctionnalités de son véhicule autonome en conditions réelles de circulation.

En 2016, le groupe PSA et l'opérateur d'infrastructures autoroutières Vinci Autoroutes ont débuté leur collaboration autour de la mobilité et du véhicule autonome. Celle-ci s'était soldée par un premier test concluant, en juillet 2017, lorsqu'une Citroën C4 Picasso était parvenue à franchir le péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines en totale autonomie, sans aucune intervention du conducteur, grâce à une communication entre l'infrastructure et le véhicule. Deux ans plus tard, les tests se sont poursuivis sur une Peugeot 3008.

Le véhicule franchit une zone de travaux en toute autonomie et en conditions réelles

Pour poursuivre leurs expérimentations, PSA et Vinci Autoroutes ont de nouveau ciblé la région Île-de-France et Saint-Arnoult-en-Yvelines. L'objectif majeur pour le groupe automobile français, qui développe son programme AVA (véhicule autonome pour tous), était de pousser un peu plus loin la communication entre la voiture et le péage, mais aussi de renforcer la capacité du véhicule en conditions réelles, lors de situations assez complexes.

Jeudi 11 juillet, la 3008 a dû affronter deux situations distinctes. Il lui a d'abord fallu franchir une zone de circulation temporairement modifiée (pour cause de travaux) en mode autonome. Ensuite, le véhicule a procédé à sa mise en sécurité (safe stop) autonome, sans que le conducteur ne reprenne la main. La manœuvre consistait à diriger le véhicule vers une zone refuge dans le cas où un événement particulier puisse survenir (un obstacle sur la chaussée, des conditions météorologiques particulièrement défavorables), ou si l'autoroute arrive à sa fin.

PSA test autonome (3).JPG
Le franchissement de péage (Crédits : Michael Moore - PSA)

Renforcer la communication entre le véhicule autonome et l'infrastructure

Les expérimentations ont eu lieu entre Dourdan et Ablis, sur les autoroutes A10 et A11. Pour Carla Gohin, directrice des nouvelles technologies du groupe PSA, « cette expérimentation marque une étape supplémentaire dans le déploiement du véhicule autonome. Il s'agit, deux ans après la première expérimentation, d'intégrer toujours plus de contraintes dans les cas d'usage en renforçant la communication entre le véhicule autonome et l'infrastructure pour élargir le domaine d'action du système tout en garantissant la sécurité. »

Le patron de Vinci Autoroutes et accessoirement directeur général adjoint de Vinci, Pierre Coppey, considère pour sa part que « l'infrastructure autoroutière intelligente est un atout essentiel au développement du véhicule autonome. Elle permet d'enrichir les données contextuelles diffusées au système de guidage pour optimiser la prise de décision du véhicule et sa trajectoire », indique-t-il.

En 2017, pour le franchissement autonome de la barrière de péage, Vinci et PSA avaient ainsi installé un système de guidage 500 mètres en amont du péage, permettant au véhicule autonome de suivre une trajectoire prédéfinie, qui lui permit de se repérer même en l'absence de marquage au sol.

PSA test autonome (1).png
Le véhicule s'adapte même en cas de travaux (Crédits : Michael Moore - PSA)

Source : Communiqué de presse
21 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top