Les taxis autonomes de WeRide seront en circulation en Chine dès juillet

Sylvain Nawrocki Contributeur
29 avril 2019 à 17h02
0
WeRide
Alexander Oganezov / Shutterstock.com

La start-up WeRide s'apprête à lancer sur les routes chinoises ses premiers taxis autonomes.

Dès le mois de juillet, les villes de Guangzhou (Canton) et Anqing pourront bénéficier de ce service, pour tenter de concurrencer les avancées faites en la matière par Google et Uber.

Un nouveau venu dans la compétition


Depuis l'an dernier, la start-up WeRide, spécialisée dans les véhicules autonomess s'est alliée à différents partenaires pour tester leurs futurs taxis autonomes. L'entreprise possède une cinquantaine de véhicules sillonnant les routes du pays. La start-up prévoit de doubler ce nombre avant la fin de l'année, et passer à 500 véhicules dans le courant 2020.

Pour le moment, WeRide accuse un retard d'un an et demi par rapport à ses concurrents américains. D'après Lu Qing, président de la société, cet écart pourrait être comblé en seulement six mois. Mais le challenge sera compliqué : le nerf de la guerre des véhicules autonomes est la collecte et le traitement des données, et les véhicules de Waymo, filiale de Google, ont déjà beaucoup appris grâce aux 10 millions de miles qu'ils ont déjà parcourus.

La recherche de la sécurité avant tout


Si cette course à la donnée est si importante, c'est essentiellement pour des raisons de sécurité. Le think tank Rank Corporation préconise de le faire rouler des centaines de millions de miles avant de pouvoir réellement décréter qu'un véhicule autonome est sûr. Autant dire que cela laisse peu de place aux nouveaux arrivants dans la compétition... Malgré cela, WeRide compte devenir l'un des piliers du secteur en se concentrant sur le marché chinois. « En Chine, on peut collecter des données très rapidement » explique Lu Qing. Grâce au concours du gouvernement chinois, les véhicules autonomes peuvent circuler presque partout en Chine, et engager un chauffeur à Guangzhou ou Anqing revient à moins de dix fois ce qu'il coûterait dans une ville comme San Francisco. Un atout essentiel pour se hisser à la hauteur des concurrents américains comme Waymo, Uber ou Lyft.

D'ici juillet, WeRide va lancer une application pour smartphones permettant aux utilisateurs de trouver ses taxis et d'embarquer pour des destinations ciblées, comme des centres commerciaux. Des chauffeurs seront encore présents dans un premier temps, mais le paiement s'effectuera à travers l'application, en conservant un coût similaire à ce qui existe déjà avec un service de taxi traditionnel. Les chauffeurs devraient laisser place à la machine d'ici deux ans, d'après les plans de WeRide. Rappelons que la start-up a déjà levé 50 millions de dollars l'année dernière, et qu'une nouvelle collecte de fonds s'ouvrira en juillet, permettant à la société de continuer son expansion et sans doute inclure de nouveaux partenaires au projet.

Source : Nikkei Asian Review.
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top