Jaguar veut projeter au sol les mouvements imminents de ses voitures autonomes

Par
Le 24 janvier 2019
 0
jaguar voiture autonome projeter mouvement
© Jaguar Land Rover

Le groupe Jaguar Land Rover, qui développe des voitures autonomes, a trouvé un nouveau moyen pour qu'elles communiquent avec les autres usagers de la route. Les véhicules pourraient ainsi projeter un signal lumineux au sol, pour indiquer leur direction et leur vitesse.

Au-delà des enjeux technologiques, les voitures autonomes doivent pouvoir communiquer avec les êtres humains pour cohabiter sereinement avec les autres voitures, les vélos ou les piétons. Plusieurs constructeurs se sont donc mis à la recherche du signal le plus facile à comprendre.

Indiquer la direction et l'allure de la voiture

C'est en ce sens que Jaguar Land Rover a développé un système lumineux permettant d'indiquer la direction d'un véhicule autonome. À l'aide d'une succession de barres projetées sur le sol, la voiture peut alors signaler un changement de direction, ainsi qu'une accélération ou un freinage, en variant l'intervalle entre ces lignes. Pour l'heure, ce dispositif fait l'objet d'expérimentations, probablement pour évaluer son efficacité dans des conditions peu favorables, telle qu'une luminosité intense ou une météo capricieuse.

Cette fonctionnalité vient s'ajouter à un autre attribut en test chez Jaguar Land Rover. En effet, le constructeur a doté ses engins d'une paire d'yeux, leur donnant un look à la Cars. Leur but : suivre les piétons du regard, afin de les rassurer au moment où ils traversent la route.

Communiquer et rassurer

L'enjeu pour les entreprises vendant des voitures autonomes est d'arriver à intégrer ces machines au sein d'un écosystème largement humain. La technologie étant encore balbutiante, les autres usagers ne sont pas habitués à comprendre ces véhicules et à prévoir leurs réactions. C'est pourquoi il est nécessaire de leur fournir des informations claires et faciles à interpréter.

Mais il est également question de rassurer les utilisateurs. Plusieurs sondages ont en effet démontré une certaine méfiance envers les véhicules autonomes. Il faut donc effectuer un travail d'évangélisation, pour gagner la confiance du public.

Une meilleure compréhension de la façon dont fonctionne la technologie contribuera certainement à faire accepter l'innovation. Le problème étant que, pour l'instant, chaque constructeur bricole son système de communication de son côté. Si la voiture autonome veut se faire une place sur la route, il conviendra probablement établir un standard adopté par tous les fabricants.

Source : Engadget
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Voiture autonome

scroll top