La Californie vient d'ouvrir une boîte de Pandore en autorisant les taxis autonomes à circuler 24 h/24

Maxence Glineur
Publié le 11 août 2023 à 08h30
© Waymo
© Waymo

Les habitants de San Francisco vont devoir s'habituer aux véhicules sans chauffeur, alors qu'ils s'opposent depuis plusieurs mois à leur déploiement. C'est une étape très importante pour le secteur, qui va cependant lancer une véritable bataille d'opinion. Celle-ci se déroulera aussi bien dans les tribunes que dans les rues.

La ville californienne est l'épicentre du monde de la tech, à tel point qu'elle se transforme régulièrement en laboratoire grandeur nature pour les start-up et autres grandes entreprises.

Plus besoin de subir la playlist du conducteur

Waymo et Cruise, respectivement filiales d'Alphabet et de General Motors, déploient depuis quelque temps leurs taxis autonomes dans la Golden City. Seulement autorisés à circuler de 22 heures à 6 heures du matin, ils ont vocation, et sont théoriquement capables, de fonctionner à n'importe quel moment de la journée. Ce sera désormais possible, puisque les autorités californiennes viennent de leur accorder leur confiance, après 6 heures d'audiences publiques tendues où détracteurs et partisans du secteur ont pu s'exprimer.

Pour les deux entreprises, il s'agit d'une grande victoire. Après avoir investi des milliards de dollars dans leurs services, les retombées financières ne sont manifestement pas encore au rendez-vous. De plus, dans un premier temps, cette décision pourrait servir de précédent pour le reste de l'État californien, avant de chercher à obtenir un déploiement similaire dans le reste du pays. Pour la codirectrice générale de Waymo, Tekedra Mawakana, « le permis délivré aujourd'hui marque le véritable début de nos opérations commerciales à San Francisco ». Cependant, tout n'est pas totalement gagné pour autant.

© Cruise
© Cruise

Qui mettra votre valise dans le coffre ?

Les détracteurs de la technologie sont plus nombreux que ses partisans. En effet, les véhicules autonomes des deux géants américains ont beaucoup fait parler d'eux dans les rues et sur les réseaux sociaux. S'ils n'ont provoqué aucun accident à ce jour, ils ont été à l'origine de nombreux désagréments pour les riverains et les fonctionnaires, qui n'ont pas hésité à exprimer leur mécontentement. Parmi eux, les services de transport et d'urgence ont cité une série d'incidents au cours desquels les véhicules autonomes ont arrêté la circulation, bloqué des bus ou obstrué des véhicules d'urgence.

Si les chauffeurs de VTC ont aussi fait part de leur inquiétude à l'idée d'être remplacés par une machine, les personnes en situation de handicap ont également exhorté les décideurs à revoir leur jugement. En effet, nombreux sont ceux qui ont exprimé le besoin de transports publics plus accessibles et moins onéreux, dans un pays où la situation à cet égard peut être très différente de ce que l'on peut trouver ailleurs dans le monde.

Malgré cela, Waymo et Cruise ont respecté les obligations exigées par les autorités californiennes, qui précisent toutefois : « Nous attendons des entreprises qu'elles s'engagent avec les premiers secours, avec les forces de l'ordre, avec les responsables de la ville, et nous attendons des actions pour répondre aux préoccupations. »

Source : The Verge

Par Maxence Glineur

Geek hyper connecté et féru de podcasts, je suis toujours en train de lire ou écouter des points infos en tout genre. Entre histoire, tech, politique, musique, jeux-video et vulgarisation scientifique : toute l'actualité (ou presque) attise ma curiosité. Sinon, j'aime le rock et le lofi, les game-nights toujours trop longues, les bons films et les nanards.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Thamien

Qu’adviendra-t-il de la Startup nation?
Ces technos pourraient mettre en péril le modèle de l’ubérisation défendu par notre Grand Leader!
« En même temps » les voitures autonomes, rendant les contrôles routiers obsolètes, pourraient permettre de recentrer les activités de nos forces de l’ordre… (moins de radars, plus de LBD)

Trentreznor

ubérisation ou chômage remplacé par des machines et des ingénieurs hautement qualifié habitant aux US, quel choix merveilleux…

Oukiney

« une véritable bataille d’opinion, qui se déroulera aussi bien dans les tribunes que dans les rues »… Dans les tribunes (de quel stade) ? ou dans les tribunaux ???

bennukem

héhé l’impression d’avoir le même débat lorsque uber est arrivé en France. Passé du chauffeur bandit et désagréable du taxi au mec qui te la fait la course au prix indiqué.

keyplus

vu le profil des chauffeurs de taxis je prefere une voiture autonome

philouze

c’est une news d’une portée assez énorme, relativement mal saisie par le grand public.
Le monde des transports est un des tous derniers « gros employeur mondial » de travailleurs peu qualifiés.
rien qu’en france c’est 1.2 millions ETP ( personnes équivalent temps plein).

On a vécu ça dans l’agriculture, mais les champs c’était loin donc on a pas vu disparaitre l’énorme masse des agriculteurs, alors que là on va constater ces petits robots partout, on change de monde.

Je ne parlerais pas de « boite de pandore » ( qui laisse échapper tous les malheurs du monde) seulement de point de départ d’un changement total dans le monde des transports qui va prendre une bonne 20 aine d’années mais va tout changer - donc il faudra reconvertir tous ces chauffeurs et/ou diminuer dans nos sociétés le besoin d’'équivalent temps pleins d’un bon million / demi-million.

On aborde aussi la chose dans les avions :

et dans les cargos :

dapoussin

Pas une boîte de Pandore, mais une évolution logique de notre civilisation. On automatise de plus en plus les jobs qui peuvent l’être, pour gagner en productivité.

MHC

Ce qui va être drôle, c’est si la technologie finit par arriver dans le grand public et que chacun pourra donc mettre sa voiture en mode taxi. En réalité, dès que tu es arrivé au travail par exemple, ta voiture peut partir et aller travailler pour toi et te faire un petit complément de revenu.

Dès lors, le business des sociétés de taxi va chuter car les prix vont s’effondrer… Par contre, cela peut réellement amener à une société où de moins en moins de personnes achèteront une voiture individuelle si les trajets en véhicules autonomes deviennent vraiment très abordables.

Fodger

Quelle logique ?
C’est un choix de société avant tout : du tout automatisé avec des rapports toujours un peu plus distant ou rapprocher les gens en mettant plus d’humanisme, d’empathie.

Je préfère discuter avec un chauffeur, et aider un peu à faire vivre sa famille, qui a un peu de vécu que répondre à une voix synthétique à la con.

Et si ça peut-être une boîte de pandore : gestion des risques, accidents…