Netflix : après les USA, les tarifs augmentent au Royaume-Uni, confirmant un changement de stratégie

31 mai 2019 à 14h42
0
Netflix
hazartaha / Shutterstock.com

Outre-Manche, où le géant américain compte deux fois plus d'abonnés qu'en France, il s'agit de la première augmentation de prix depuis 2017.

La hausse des tarifs se poursuit chez Netflix. Après une augmentation de l'ordre de un à deux dollars, selon le type d'abonnement, aux États-Unis en début d'année, c'est au tour de nos voisins britanniques d'être touchés. Le service de SVoD applique cette hausse des prix de façon immédiate pour les nouveaux abonnés, concernés par deux des trois offres proposées par la société américaine. Les abonnés actuels, eux, subiront l'augmentation dans les prochaines semaines.

Seule la formule de base ne bouge pas

Au Royaume-Uni, il en coûte désormais 8,99 livres sterling pour bénéficier d'un abonnement Standard Netflix, soit 1 £ de plus qu'auparavant. Si le client opte pour une offre Premium, celle-ci vient de grimper de 2 £ et coûte désormais 11,99 £.

Notons que la formule de base, Essentiel, qui permet de regarder les séries TV et les films Netflix en définition standard (SD) sur un seul appareil à la fois, voit son prix maintenu à 5,99 £, un souhait de la plateforme de conserver une certaine agressivité pour continuer d'augmenter son parc de clients, déjà fort de 10 millions d'âmes.

Une hausse des tarifs justifiée par le financement des productions

Alors que tout roule pour la société, pourquoi Netflix procède-t-elle à ces hausses de tarifs ? La firme de Reed Hastings semble ne pas oublier le lancement prochain de Disney+ avec un tarif agressif de 6,99 dollars par mois, annoncé - prospective oblige - comme son futur gros concurrent, ainsi que celui d'Apple TV+, dont on sait peu de choses. Ainsi, en augmentant ses prix, Netflix espère augmenter ses revenus, qui serviront ensuite à financer les différentes productions entreprises cette année, et estimées à 15 milliards de dollars.

« Nous modifions nos prix de temps en temps pour refléter les investissements importants que nous avons réalisé dans de nouvelles émissions télévisées et de nouveaux films, ainsi que des améliorations de notre offre », précise un porte-parole du service. En France, on s'attend aussi à une prochaine hausse des prix - qui arrivera, soyez en certains - comme dans le reste de l'Europe occidentale.

Source : The Guardian
6
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
Le navigateur Microsoft Edge s'enrichit de nouvelles fonctionnalités
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Clap de fin pour Hadopi ? Le Conseil constitutionnel déclare ses pouvoirs contraires à la Constitution
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Le responsable des vols habités à la NASA démissionne, une semaine avant le vol de Crew Dragon
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
scroll top