Netflix s’installerait au Luxembourg et coincerait au niveau des box en France

02 avril 2014 à 13h03
0
Le service de vidéo prépare son arrivée en France. Netflix ne devrait toutefois pas baser son siège sur le territoire mais au Luxembourg et peinerait à installer son dispositif sur les box des opérateurs.

00FA000002544768-photo-netflix.jpg
Malgré les efforts du ministère de la Culture et la tenue de négociations avec la société américaine, Netflix aurait pris sa décision. Le service de vidéo en streaming n'aurait finalement pas choisi d'installer son siège social en France mais au Luxembourg. Un choix finalement simple au regard des obligations que doivent respecter ce type de fournisseur en France.

Selon Les Echos, la fiscalité plus intéressante du Grand-Duché et sa réglementation moins contraignante auraient fait pencher la balance en sa faveur. S'il désire se baser sur notre territoire, il devra par exemple mettre à disposition de ses abonnés une part d'œuvres françaises au sein de son catalogue.

De son côté, le service américain entend garder la main sur son offre de contenus et mettre en avant son propre moteur de recommandations de vidéos. Un point sur lequel Netflix entend maintenir la pression, y compris envers les FAI et leurs box proposées à leurs abonnés. D'âpres négociations seraient d'ailleurs actuellement en cours sur ce terrain.

Netflix souhaite en effet installer son propre lecteur vidéo sur ces dispositifs et que les fournisseurs modifient le fonctionnement de leur box pour y prévoir une sorte de droit d'entrée au service vidéo américain. « Netflix veut que nous modifions notre box, car il est très fier de son ergonomie, de sa capacité à traiter et analyser les données, et de son moteur de préconisations », précise un opérateur au quotidien économique.

Dans cette même logique, Netflix souhaiterait également s'affranchir du système d'authentification des utilisateurs, déjà présent sur ces box. L'idée est donc de proposer son propre système permettant de reconnaître ses propres abonnés.

La bataille entre Netflix et les FAI ne fait donc que débuter. Outre la question du lecteur vidéo et de l'intégration dans les box, celle de l'éventuelle congestion des réseaux en soirée pourrait être évoquée. Le service n'aurait d'ailleurs pas encore signé d'accord d'interconnexion directe avec les opérateurs télécoms français.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top