Carrefour et Uber Eats s'associent pour proposer de la livraison à domicile "en 30 minutes"

01 avril 2020 à 09h27
1
Uber Eats

Le groupe Carrefour et le service de livraison de repas à domicile Uber Eats ont conclu un partenariat pour aider les Français à s'approvisionner en produits alimentaires. Dès le 6 avril prochain, les utilisateurs auront l'opportunité de commander et recevoir leurs courses en 30 minutes seulement, après avoir passé commande sur Uber Eats ou par téléphone.

Alors que l'Hexagone est frappé de plein fouet par la crise sanitaire mondiale causée par la pandémie du coronavirus (Covid-19), l'heure semble être à la solidarité et aux nouvelles alternatives pour traverser cette période ô combien délicate pour des millions de Français. C'est pourquoi Carrefour et Uber Eats se sont rapprochés pour tenter d'apporter leur pierre à l'édifice de l'effort collectif.


À partir du 6 avril

Comment ? En proposant un service de livraison à domicile de produits alimentaires, d'hygiène ou d'entretien, lancé à partir du 6 avril prochain. L'idée étant de se « faire livrer en moyenne en 30 minutes, par un livreur utilisant l'application Uber Eats et en respectant toutes les consignes sanitaires et de sécurité partagées par le Gouvernement », tient à rassurer le communiqué de presse publié pour l'occasion.

Carrefour

« La sécurité est une priorité pour Uber et elle est au cœur de tout ce que nous faisons - toutes les livraisons Uber Eats sont sans contact et sont déposées sur le pas de la porte », insiste Stéphane Ficaja, Directeur général d'Uber Eats Europe. Pour en profiter, les utilisateurs auront le choix entre deux modes de commande : directement via l'application Uber Eats, ou par téléphone (08 05 08 02 10).


Aucuns frais de livraison

Dans ce dernier cas, le standard des magasins Carrefour préparateurs restera ouvert entre 11 h et 23 h. À son lancement, le dispositif sera proposé par une quinzaine d'établissements situés en région parisienne, avant de prétendre à un déploiement plus global sur l'ensemble du territoire français. Les frais de livraisons de commandes seront quant à eux pris en charge par Uber Eats lui-même.

Source : communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
rogger
poisson d’avril !!!
Sofiane1
C’est partie pour livraison en 30 min avec Uber Eats en dehors de la loi en moto, en scooter sans assurance professionnel, sans licence de transport… ça passe trés bien les loi ne sont pas appliquées, les flic c’est pas leur Job d’arrêter ces jeunes hors la loi…Qui paye si accident ?.. A quand dans la règle de l’art … c’est en vélo que Uber Eats doit le faire, Merci<br /> Papa d’un adolescent qui n’as pas respecter la loi…
g-jack
L’info est sur le site d’Uber<br /> L’idée est bonne, vu que la majorité des resto a fermé, et les livreurs galèrent à bosser (ben ouais pas droit au chômage pour eux), et beaucoup on besoin de service de livraison en ce moment<br /> Après je me pose la question de la quantité, car trimbaler un caddie de course et pack d’eau dans un sac à dos de coursier…<br /> Et pour le reste ce n’est pas Uber qui est en dehors de la loi, mais les coursiers qui ne respectent pas les règles en circulant en véhicule motorisé sans la formation et assurance nécessaire (marque noir sur blanc sur les conditions Uber)
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Final Fantasy VII Remake déjà disponible chez les revendeurs australiens (et aussi en France !)
Niantic (Pokémon GO) rachète la startup de cartographie 6D.Ai
Le mode photo arrive en avance sur la version PS4 de Death Stranding
Droit à l’oubli : le Conseil d’État donne raison à Google face à la CNIL
Offre de Printemps Xbox : jusqu'à 200€ d'économie sur votre nouvelle console de jeux
Bons plans VPN : l'abonnement Surfshark tombe à seulement 1,79€/mois
Bethesda annule la QuakeCon 2020 à cause du coronavirus
Call of Duty: Modern Warfare 2 Campagne remasterisée exclusif à la PS4 pour un mois
La sortie de Minecraft Dungeons reportée au 26 mai
Haut de page