Sur Twitch, après piscines et Jacuzzi, c'est le léchage d'oreille qui fait des vagues

22 juin 2021 à 13h00
12
Twitch Logo © Twitch
© Twitch

Twitch a 10 ans, en ce mois de juin 2021. Le site de streaming a surmonté de nombreuses polémiques depuis sa création. Mais depuis quelques mois, la plateforme d'Amazon est poussée dans ses retranchements et doit régulièrement repréciser ses règles d'utilisation. Après l'apocalypse « piscines et Jacuzzi », c'est au tour du léchage d'oreille de faire des vagues dans la catégorie ASMR.

Après le grand débat du mois de mai sur les contenus dits « suggestifs » qui avait engendré des suspensions de revenus publicitaires pour plusieurs créateurs, dont la streameuse Amouranth, bien que ces diffusions n'allaient pas à l'encontre de la politique de la plateforme, Twitch a ouvert une catégorie « Piscines, Jacuzzi et Plages ». Doit-on s'attendre à la même conclusion pour cette nouvelle affaire ?

Twitch : les comptes d'Amouranth et Indiefoxx temporairement suspendus

Les créatrices de contenu Amouranth et Indiefoxx ont été temporairement bannies de Twitch, et comme toujours, la plateforme s'est bien gardée d'argumenter cette décision. Toutefois, le moment de ces suspensions coïncide avec le buzz sur les réseaux sociaux qu'ont eu certains clips de ces deux streameuses.

Pour Amouranth, cela relève certainement du stream durant lequel elle portait un masque de cheval. Hennissant et s'amusant beaucoup avec son audience, elle prend à plusieurs reprises le micro dans sa bouche, provoquant de forts bruits de sucions.

Quant à Indiefoxx, elle a déclaré à Polygon que sa suspension temporaire était due à du « contenu sexuel ». Peu avant son ban, elle a réalisé un stream Yoga ASMR au cours duquel elle a, évidemment, réalisé des poses de yoga, mais aussi simulé le son d'un léchage d'oreille…

ASMR suggestif…

Bien que les contenus sexuellement suggestifs soient interdits sur Twitch, la plateforme accorde plusieurs pages d'éclaircissement à ce sujet dans ses règles communautaires. Elle liste les contenus potentiellement « offensants », notamment tout ce qui correspond à de la simulation d'actes sexuels, avec des gestes explicites. La reproduction en ASMR du son d'un léchage d'oreille enfreint-il ce point ?

Twitch est juge et partie, et décidera seul de l'avenir de cette pratique. On peut néanmoins s'attendre à de nouveaux éclaircissements dans ses règles d'utilisation, pour y inclure explicitement les bruits dits « suggestifs », et plus seulement le côté visuel inerrant à une plateforme vidéo. Quant à la création d'une catégorie ASMR 18+, ce n'est certainement pas dans les plans de la plateforme de livestream d'Amazon.

Source : Kotaku

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
12
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Obsolètes : votre chronique SF sera-t-elle surpassée par les IA ?
Sélénie : trouvez refuge sur la face cachée de la Lune
Wall-E : deux robots qui s'aiment pour sauver la planète ?
Phobos : embarquez pour une télé-réalité spatiale à haut risque vers la planète rouge
Netflix signe un accord avec Spielberg pour plusieurs films par an
Le Dernier Voyage : l'apocalypse au clair de lune
La revue Métal Hurlant est de retour : rencontre avec Vincent Bernière, son nouveau rédacteur en chef
Jachère : votre chronique SF découvre une Terre hors du temps
Twitch a 10 ans : retour sur un pionnier du stream en direct et sur l'avenir de la plateforme
Asus ROG sort son premier manga dédié au... streaming ! Découvrez les premiers chapitres
Haut de page