Le SUV électrique du constructeur chinois Byton arrivera en Europe en 2021

05 mars 2020 à 10h41
0
Byton M-Byte
Le M-Byte de Byton © David Nogueira

Au salon de Francfort, l'année dernière, nous avions croisé le M-Byte, le SUV électrique de la marque chinoise Byton.

L'enseigne vient de confirmer sa volonté de commercialiser ce véhicule en Europe en donnant les détails de son arrivée. Avec un prix affiché autour de 45 000 euros, les précommandes doivent démarrer dans le courant de l'année 2020, avec des livraisons d'ici la fin de l'année 2021.


Déjà 25 000 réservations en Europe

La société a annoncé qu'en amont des précommandes, elle avait déjà enregistré 65 000 « réservations » sur son site. Selon le constructeur, sur ce total de 65 000, 25 000 demandes viendraient de clients européens. A priori, la France devrait faire partie des principaux clients de Byton, avec l'Allemagne, la Suisse, la Norvège, les Pays-Bas et la Suède. Cela dit, le SUV électrique devrait être disponible dans tous les pays européens.

Parallèlement, le M-Byte, qui est le premier véhicule devant être commercialisé par la marque, sera bientôt disponible à la vente en Chine. Interrogé par Forbes, le P.D.-G. de Byton Daniel Kichert a déclaré que le pays y comptait 30 000 réservations.

Entièrement électrique, le M-Byte sera proposé en différentes versions. La version la moins onéreuse intégrera une batterie de 72 kWh - selon Forbes : 75 kWh ont été relevés au salon de Francfort - délivrant 272 chevaux et une autonomie d'environ 360 kilomètres. En montant en gamme, une autre version comprendra une batterie haute capacité de 95 kWh affichant une autonomie d'environ 430 kilomètres. Le véhicule fournira alors 408 chevaux.


Déploiement en Europe

Une fois les précommandes ouvertes, Byton demandera un acompte de 500 euros. Alors que le prix annoncé en Chine est de 45 000 dollars, il démarrera aussi à 45 000 euros hors taxes et subventions en Europe. Forbes précise : « Toute personne ayant déjà manifesté son intérêt par le biais du système de réservation de Byton aura la priorité pour passer sa précommande réelle ». En Europe, Byton a établi des partenariats avec des concessionnaires pour la vente de son M-Byte. En France, le réseau multi-marques BYmyCAR se chargera de la vente du SUV. Byton proposera aussi l'installation d'un boîtier de recharge murale de 22 kW aux domiciles de ses clients.

En outre, le constructeur a prévu d'ouvrir à Zürich un « Byton Place » au deuxième trimestre 2021. Celui doit accueillir « les premiers tests de conduite, accueillera des événements et diverses expériences numériques ». Une vingtaine de ces établissements ouvrira dans les années suivantes en Europe. En revanche, Byton n'a pas donné de date pour son second véhicule, la berline K-Byte, dont on attend également une commercialisation sur le continent européen.

Source : Forbes
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
scroll top