Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission

24 février 2020 à 19h00
0
Bloodhound LSR

L'équipe britannique derrière le Bloodhound LSR, un véhicule aux allures de fusée, construit pour battre le record du monde de vitesse sur terre, va laisser tomber son moteur V8 pour une toute autre source d'énergie.

Selon le site Motoring Research, les britanniques de Bloodhound veulent désormais battre le record du monde avec des moteurs électriques et un réacteur à hydrogène, faisant du LSR un véhicule zéro-émission.


Un premier essai prévu pour 2021

Le record de vitesse est actuellement détenu le Thrust SSC, un autre véhicule terrestre supersonique, qui avait atteint 1 227,93 km/h sur un peu moins d'un kilomètre, en 1997. Depuis 2017, l'équipe derrière le Thrust SSC s'échine à porter ce record à 1 600 km/h.

La nouvelle mouture zéro-émission du Bloodhound sera équipée d'un réacteur Eurofighter fonctionnant à l'hydrogène, émettant seulement de l'eau et de l'oxygène lors de la future course, qui doit se tenir en 2021. Il sera accompagné de plusieurs moteurs électriques au lieu du V8.

Source : Ride Tech
15
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top